Les chiffres de la semaine


Bmoi

20 000 Ar. Il s’agit du montant de la hausse des tarifs pour rejoindre Toamasina au départ d’Antananarivo. Une hausse prévisible et s’expliquant en partie par une offre qui n’arrive plus à satisfaire la demande, tellement celle-ci est en hausse. Effectivement, en cette période de vacances, les tarifs du transport routier du voyageur connaissent une hausse exponentielle ! Tout le monde veut capturer sa part de rayons de soleil tout en rendant visite à ses proches.

  1. Ce chiffre équivaut au nombre de hauts responsables de l’Etat limogés au sein d’un ministère hautement stratégique, en l’occurrence le ministère des Finances et du Budget.

25 à 28 m3, soit l’équivalent d’une piscine, c’est le volume d’eau consommée indiqué dans la dernière facture de la JIRAMA de bon nombre de ménages ne consommant d’habitude que 7m3, dans le quartier d’Andravoahangy par exemple. Pour éviter les quiproquos, indiquons qu’il ne s’agit pas de chiffres officiels, mais de données recueillies suite à la grogne d’usagers de la JIRAMA, s’étant plaints de la hausse récente des tarifs qui leur semble exagérée.

Luz R.R

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. un pauvre pays qui marche sur la tète!! le prix du litre d’essence a baissé et les transporteurs augmentent leurs tarifs.
    En d’autres temps, les mêmes transporteurs prenaient o*prétexte de l’augmentation du prix du carburant pour augmenter leurs tarifs.
    où est la logique économique ???
    et un pays qui fonctionne sans logique économique, n’est il pas un pays voué à la faillite.
    cela est vrai pour les transporteurs, mais aussi et surtout pour les responsables du bien être des citoyens! Non????
    Hélas, le citoyens est un etre soumis et qui obéit et tout le monde en profite!! à tous les niveaux !

Laisser un commentaire