Bancarisation des salaires : Forte sensibilisation du MEN



Jacaranda
Avoir un compte bancaire est bénéfique pour les fonctionnaires du MEN.

A l’instar des autres ministères, le ministère de l’Education Nationale encourage ses agents, notamment les nouvelles recrues à procéder à la bancarisation de leurs salaires.

« De nombreux avantages peuvent être obtenus par la bancarisation des salaires ». Ce sont là les propos d’Alain R., un ancien maître Fram nouvellement recruté par le MEN pour donner son avis quant à l’idée de bancarisation des fonctionnaires. Celui-ci d’énumérer quelques-uns de ces avantages. Entre autres « la facilité d’accès au salaire et le gain de temps (on n’est plus contraint d’endurer les longs files d’attentes au trésor) ». Un point qui cadre avec les nombreux objectifs fixés par le MEN dans son initiative de sensibilisation à la bancarisation des fonctionnaires. En effet, un des premiers objectifs de ladite initiative consiste en « la traçabilité des fonctionnaires pour ainsi faciliter la lutte contre les fonctionnaires fantômes ». Ladite lutte faisant partie des activités auquel l’Etat, dont le MEN s’est initié via la décision relative au paiement des salaires des agents de l’Etat via le virement bancaire. La traçabilité des fonctionnaires via leur compte en banque permet également d’évaluer les transactions et du volume d’argent qui circule dans le pays.

Intérêts. Alain R. d’ajouter que le recours à la bancarisation permet également de « jouir d’autres avantages ». « Le fait de pouvoir procéder à des emprunts bancaires en cas de besoin est un des nombreux exemples de ces avantages», a-t-il fait savoir. Comme les employés du secteur privé, de nombreux fonctionnaires malgaches ont actuellement recours à des emprunts bancaires. Les raisons sont nombreuses : des projets d’investissements, une urgence, autres… Il convient de rappeler que l’initiative est personnelle et en fonction des besoins des particuliers. Sur ce, le directeur des ressources humaines auprès du MEN a tenu à faire savoir « qu’en aucun cas, les dirigeants auprès dudit ministère ne peuvent contraindre les fonctionnaires à recourir à des emprunts bancaires ». Le DRH d’ajouter que « si des cas sont signalés, les victimes peuvent porter plaintes auprès du ministère ». Il convient de rappeler que le MEN a signé des conventions avec trois banques : BNI, BOA et BFV.

José Belalahy

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.