FEJA : Plus de 50 000 amateurs de jeux vidéo attendus à Abidjan


Bmoi

Jacaranda
Le « mobile gaming » est très prisé par les amateurs de jeux vidéo en Afrique.

Dans un peu moins d’un mois se tiendra dans la capitale ivoirienne le Festival de l’Electronique et du Jeu vidéo d’Abidjan (FEJA) au cours duquel des tournois permettront aux meilleurs « gamers » de remporter des gains s’élevant au total à plus de 10 000 euros.

Plus de 50 000 amateurs de jeux vidéo seront attendus dans un mois à Abidjan, Côte d’Ivoire, pour le plus grand événement de « gaming » en Afrique, le festival de l’électronique et du jeu vidéo d’Abidjan (FEJA). Les 11 et 12 novembre prochains se tiendra, en effet, dans la capitale ivoirienne, ce festival qui sera marquée, pour son édition 2017 par des tournois d’eSport. Dès le 23 septembre 2017, les participants passeront les présélections à l’issue desquelles 256 « gamers » venant de plusieurs pays d’Afrique s’affronteront au FEJA. Ces tournois promettent au total, plus de 10 000 euros de gains.

Démocratiser le jeu vidéo. Selon Sidick Bakayoko, directeur général de Paradise Game, producteur de l’événement, ce rendez-vous des amateurs de jeux vidéo et d’électronique veut réunir dans un même lieu tous les acteurs de ce secteur encore peu développé en Afrique. « Du concepteur à l’utilisateur en passant par les fabricants et distributeurs, le FEJA est un véritable cadre d’échange et de partage qui vise à démocratiser le jeu vidéo en Afrique », a-t-il déclaré dans un communiqué transmis aux médias avant-hier. Le festival qui s’étendra sur plus de 5 000m² consacrés au « gaming » et à l’innovation technologique, est prêt à accueillir les férus de jeux vidéo et d’électronique en Afrique, lesquels se trouveront alors dans leur élément ! Le festival abritera également des expositions et diverses démonstrations ainsi que des ateliers et conférences.

Opportunités. Générant des revenus de près de 100 milliards de dollars, dont 27% provenant du « mobile gaming » (jeux vidéo sur téléphone mobile), l’industrie du jeu vidéo est un secteur en perpétuelle évolution. Encore à la traîne par rapport à d’autres régions du globe, l’Afrique ne représente qu’une petite fraction de cette industrie. Cependant, le continent représente un important potentiel dans la mesure où 400 millions d’Africains jouent à partir de leur téléphone mobile. En effet, l’industrie du jeu vidéo offre des possibilités d’emploi et de métiers divers que les amateurs de ce secteur peuvent exercer. Scénariste, game designer, programmeur, pro-gamer, etc. sont autant de spécialités encore peu développés en Afrique, et vers lesquelles les jeunes pourraient explorer, et faire ainsi de leur passion, leur métier.

Recueillis par Hanitra R.

Share This Post

Laisser un commentaire