Peste pulmonaire urbaine : Le bilan s’alourdit 30 décès et 194 cas à suivre de près.

Jacaranda
De G à D : Le Ministre de la Santé Pr Andriamanarivo Mamy Lalatiana , le chef de mission du consulat général de Thailande SEM Kriwat Phamorabutra et la représentante de l’association Thai Mada.

Devant l’épidémie de peste   pulmonaire qui sévit dans  notre pays , le chef de mission du consulat général de la Thailande  SEM Kriwat Phamorabutra et l’association Thai Mada  ont  offert  au ministère de  la Santé un lot de médicaments,   cyprofloxacine 500mg  pouvant sauver  la vie de 4000 personnes si on le donne à temps. Il a évoqué  aussi durant cette cérémonie que son pays a traversé la même épreuve, il y a huit  ans  et cela a  entraîné le décès d’une centaine de  personnes.

Peste pulmonaire rurale.  Le ministre de la Santé le Pr  Andriamanarivo Mamy Lalatiana a expliqué que c’est la peste pulmonaire rurale qui sévit maintenant chez nous et que le nombre de décès s’élève actuellement à trente  et les cas de 194 malades doivent être  suivis de près. Il a ajouté que l’action du ministère  est basée surtout sur  la descente au niveau des  fokontany et cela nécessite l’utilisation d’ambulances pour transporter les personnes atteintes  dans des centres médicaux.

Signalons que  la République démocratique du Congo, la Tanzanie et Madagascar sont les seuls pays africains où la peste sévit encore. La question se pose sur la raison pour laquelle  le choléra et la peste ont trouvé un terrain favorable dans un pays  comme le nôtre. Il est nécessaire de faire notre  examen de conscience car notre nation ne connaît pas la guerre civile comme la RDC, mais elle est traversée par des dissensions qui empêchent toute action de progrès.

Responsabilités. Par ailleurs, les habitants du quartier d’Antohomadinika ont pris en mains leurs responsabilités via des actions de nettoyage et d’assainissement dudit quartier. Un geste félicité par le Premier Ministre Olivier Mahafaly qui a effectué une descente sur les lieux hier après-midi. Ce dernier d’affirmer que « le quartier d’Antohomadinika devrait être pris comme modèle du civisme et de la bonne conduite citoyenne à l’échelle nationale ». Le Premier Ministre d’ajouter que « la lutte contre la prolifération de la peste, de la santé publique, est de la responsabilité de tout un chacun et qu’il ne faut toujours pas attendre les actions gouvernementales ».

NARY RAVONJY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.