Riposte à la peste : Le gouvernement mise sur la responsabilisation des citoyens

Jacaranda
Les chefs des « fokontany » d’Antananarivo ont été présents, en masse, lors de l’atelier organisé à Anosy hier.

Impliquer les populations dans les actions de lutte pour la maîtrise de la peste, telle est la stratégie adoptée par le gouvernement actuellement.

« La lutte contre la peste est une responsabilité de tout un chacun ». Un message fort de sens véhiculé par le Ministre de la Santé publique lors d’un atelier de sensibilisation des chefs de « fokontany » sur les gestes à adopter pour faire face à la peste, à la coupole Anosy hier. Il vaut mieux tard que jamais dirait-on face à l’incivilité de la population. Cette dernière qui se complaît dans l’insalubrité et la mauvaise hygiène est à l’origine des ordures qui s’accumulent un peu partout. Dans la logique des choses, les gestes comme jeter les ordures partout, comme si de rien n’était, ne devront plus exister. Hélas, la majeure partie des Malgaches est tristement habituée à voir les ordures. Pire encore, elle vit avec ! La prolifération de la peste ne s’en trouve pas étonnante dans ces conditions. Faire passer les messages sur les bons gestes et responsabiliser la population à travers les chefs de « fokontany » est donc la solution que préconise le gouvernement via le ministère de la Santé publique.

Assistance. Par ailleurs, la représentante résidante de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) à Madagascar, Charlotte Ndiaye a fait savoir que « 41 experts épidémiologistes vont venir dans la Grande Ile pour appuyer les actions menées pour contenir la peste ». La représentante de l’OMS d’ajouter que dans la lutte, « un cargo de médicaments et de matériel de protection individuelle va arriver vendredi prochain ». Lesdits médicaments vont être acheminés dans les districts de l’île avec l’appui de l’OMS. Charlotte Ndiaye de faire savoir que «l’OMS va aider Madagascar dans la distribution des médicaments et des matériels de protection individuelle des agents de santé ». Si au début de l’épidémie le gouvernement a quelque peu tergiversé, les ripostes à l’épidémie sont de plus en plus renforcées actuellement. Ce qui démontre que quand les responsables veulent faire quelque chose, ils y arrivent… Ce qui malheureusement ne se fait pas la plupart du temps.
José Belalahy

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.