Passoba-évaluation : Evaluation concluante presque en fin de parcours


Bmoi

Les rapports des activités sont positifs à environ six mois de la fin du programme Passoba-Education.

Avancées positives. C’est l’expression qui résume la situation actuelle du Programme Passoba-éducation (Programme d’Appui Aux Services Sociaux de Base-Education). Du moins ce qui a été relaté lors de la 8e réunion du comité de pilotage dudit programme hier à Morondava. En effet, selon les dires du DGEFA (Directeur Général de l’Education Fondamentale et de l’Alphabétisation) auprès du ministère de l’Education nationale, Todisoa Andriamampandry « les réalisations sont plus que concluantes.” Ce responsable auprès du MEN (Ministère de l’Education nationale) d’ajouter que « la mise en œuvre du Passoba-Education a été bénéfique pour l’éducation dans le Pays et entre dans le cadre de l’amélioration de la qualité de celle-ci ». Ont donc été effectués jusqu’ici « la réalisation des guides pour les directeurs des établissements scolaires, la réalisation des manuels scolaires, le renforcement des capacités des enseignants malgaches et la réhabilitation/construction d’infrastructures à l’instar du nouveau bureau de la direction régionale de l’Education nationale DREN Menabe ». Par ailleurs, il convient que lesdites réalisations ont été effectuées dans les neuf régions d’intervention du programme Passoba-Education.

Les « à faire ». D’autres activités aussi importantes que celles déjà réalisées dans le cadre du programme Passoba-Education attendent néanmoins d’être achevées. Entre autres, « la formation des directeurs des établissements aux guides (prévue pour les mois d’octobre et novembre); le suivi post formation et évaluation des formations MALE (octobre et novembre aussi) et la réactualisation du cahier des activités des enseignants ». Font également partie de la liste « des compléments de formation des enseignants de l’INFP (Institut National de Formation Pédagogique) de Boeny et Sava, l’appui à la pérennisation du cadre de formation des encadreurs pédagogiques de proximité (au mois d’octobre) et enfin l’appui à l’amélioration des compétences des élèves ». Censé prendre fin le 28 février prochain, PASSOBA-Education a eu des effets positifs sur les actions entreprises dans l’amélioration de la qualité du système éducatif malgache si bien que des idées sur son rallongement sont évoquées durant la 8e réunion du comité de pilotage.

José Belalahy

Share This Post

Laisser un commentaire