Peste à Tanà et Toamasina : 250 personnels de santé en renfort


Bmoi

Jacaranda

Depuis le 1er août 2017 à hier 11 octobre, la peste a affecté 500 personnes à Madagascar, dont 54 décès, selon le dernier bilan disponible auprès du ministère de la Santé publique. Parmi ces 500 cas, 351 sont des cas de peste pulmonaire, 135, de peste bubonique, 1 cas de peste septicémique et 13 cas suspects. Touchant principalement Antananarivo et Toamasina, l’épidémie a affecté, dans la Capitale, 276 personnes dont une large majorité de cas de peste pulmonaire (223 cas). On déplore, à ce jour, 25 décès. Le personnel de santé sur le terrain est débordé. D’où l’envoi de renfort par le ministère de la Santé. Ainsi, 57 médecins, 147 agents paramédicaux et 46 personnels d’appui viendront renforcer les équipes sanitaires de terrain et le personnel hospitalier chargés de la prise en charge de la peste à Antananarivo et à Toamasina. Ces 250 personnels de santé, réquisitionnés – mais leur engagement s’est plutôt fait sur la base du volontariat, a-t-il été souligné par le ministère de la Santé – rejoindront dès ce jour, leurs postes respectifs pour une période d’au moins un mois. 100 mettront le cap sur Toamasina et 150 resteront dans la Capitale et ses environs.

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment