Fiangonana Loterana eto Madagasikara : Convention avec la Caisse nationale de Prévoyance sociale

Jacaranda
Une poignée de main fraternelle et conviviale lors de la signature de convention.

Dans l’optique d’offrir à tous les travailleurs de l’Eglise luthérienne une protection sociale efficace et le respect de leurs droits, la FLM et la CNaPS ont signé une convention vendredi dernier.

Un objectif qui répond à certaines préoccupations des employés de la FLM, traduits en mots par le président national de cette église, pasteur Dr Rakotonirina David : « La plupart des retraités au sein de la FLM se plaignent de leur vieillesse et de leur vulnérabilité, alors ils viennent vers moi. En tant que « ray aman-dreny » (traduction littérale : parents)  de l’Eglise je pense que la collaboration avec la CNaPS est nécessaire pour rassurer nos collaborateurs et les motiver ». En effet,  la FLM a créé des milliers d’emplois, dont 1 500 pasteurs et 250 théologiennes, auxquels s’ajoutent le personnel de 40 dispensaires,  de 10 grands hôpitaux, des employés des filiales agricoles et des éducateurs et enseignants travaillant dans 700 établissements luthériens répartis dans tout Madagascar. Sans oublier ceux qui sont dans l’accompagnement des porteurs de handicap, notamment, les sourds et les aveugles. Puisque l’église relève du secteur privé, ces travailleurs chrétiens sont donc pris en charge par la CNaPS. Par ailleurs, le pasteur David Rakotonirina a également annoncé lors de cette cérémonie, que la FLM compte offrir à son personnel, un régime de retraite complémentaire ; projet qui a reçu un écho favorable, autant de la part dudit personnel que de la C         aisse nationale de prévoyance sociale, représentée par son directeur général, Arizaka Rabekoto Raoul.

Luz R.R

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.