Ambilobe – baie d’Ambaro : 1 000 ha de forêts épargnées par an en utilisant les « fatana mitsitsy »


Bmoi

Jacaranda

Avec 120 kg de consommation de charbon de bois par an et par habitant, Ambilobe et ses environs, dans le nord-ouest de Madagascar, figurent parmi les grands consommateurs de ce combustible domestique.

La production de charbon de bois pour l’usage domestique à Ambilobe représente ainsi une pression considérable sur les forêts de mangroves de cette partie de la Grande Ile. Entre 2014 et 2016, WWF Madagascar et ADES ont entrepris la démarche de promouvoir l’utilisation de foyers économes ou « fatana mitsitsy » dans le district d’Ambilobe. L’objectif est de réduire la consommation du bois énergie dans la baie d’Ambaro et de sensibiliser la population pour une consommation plus responsable des ressources forestières.

47%. Durant les trois années de mise en œuvre de cette action, 5 880 « fatana mitsitsy» ont été vendus. Les résultats sont déjà bien palpables, assure WWF. Selon ses analyses, cette action d’envergure permet de préserver environ 1 000 hectares par année de forêt naturelle de la baie d’Ambaro. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, les initiateurs de cette démarche de promotion des foyers économes préparent déjà une nouvelle campagne de vente pour 2017-2018. L’usage du « fatana mitsitsy » permet de réduire de 47% la consommation de charbon et de 31% la consommation en bois de chauffe, témoignent les familles qui ont opté pour ce foyer économe. L’adoption de cette pratique leur a permis de faire des économies conséquentes qui se répercutent de manière tangible sur le budget des ménages.

Recueillis par Hanitra R.

Share This Post

Post Comment