Rentrée scolaire le 25 octobre : Les écoles catholiques d’Antananarivo maintiennent leurs décisions

Jacaranda
Ce qu’on peut lire à l’entrée d’un établissement catholique de la Capitale.

Les directeurs des écoles catholiques se réuniront ce jour pour discuter des dispositions adéquates à prendre afin de permettre la rentrée demain.

« La rentrée prévue le 25 octobre 2017 est maintenue ». Tels sont les propos du Vicaire Général d’Antananarivo pour faire état de la situation actuelle. Joint au téléphone, Monseigneur Ludovic Randrianantoandro a fait savoir « que la réunion d’aujourd’hui qui a pour objectif de dispatcher les consignes et dispositions auprès des responsables des écoles catholiques. Ce, pour protéger autant que possible les enfants contre la peste ». Le Vicaire Général d’Antananarivo d’ajouter qu’ « en plus des directeurs des écoles, la réunion verra la présence de responsables du ministère de la Santé publique, des partenaires des écoles catholiques ainsi que des représentants des organismes internationaux ». Avant de renchérir : « Les écoles catholiques ont déjà bénéficié de supports de sensibilisation et de communication de la part d’organismes internationaux ». Ce qui devrait permettre de faciliter les actions à entreprendre dans le cadre d’une rentrée sûre et loin de la peste. A en croire le Vicaire Général, il est clair que les écoles catholiques n’envisagent pas de faire marche arrière malgré les réactions virulentes des parents et des observateurs de la vie publique.

Polémiques. La décision des écoles catholiques de reprendre les cours mercredi prochain continue à faire parler d’elle. Les commentaires fusent sur les réseaux sociaux pointant du doigt « l’irresponsabilité des écoles catholiques ». De nombreuses personnes ne voient également dans le fond de la décision que le facteur économique. Notamment, le problème lié « aux pertes financières endurées par les écoles catholiques dues à d’éventuels non-paiement des frais de scolarité ». Pour d’autres internautes, les raisons sont plutôt politiques. « L’église catholique, par l’intermédiaire des écoles, lance un message, voire un défi à l’endroit du régime HVM» peut-on lire dans un commentaire sur facebook. Par ailleurs, le maintien de la rentrée pour le mercredi 25 octobre prochain n’est pas encore connu du grand public, plus particulièrement des concernés, c’est-à-dire les parents et les élèves. Ce qui a expliqué la ruée de nombreux parents vers les écoles où sont inscrits leurs enfants afin de demander de plus amples informations sur la situation réelle de la rentrée. Aucune information n’a pourtant pu être confirmée malgré leur plus grand désarroi. Interrogé sur la question, un responsable d’une école catholique située à Antanimena a fait savoir « qu’un communiqué sur les décisions prises sera affiché après la réunion d’aujourd’hui ». Rendez-vous donc à l’issue de cette réunion.

José Belalahy

Blueline Air Fiber

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Le Vicaire Général est un religieux, non Jésuite. Mais c’est franchement irresponsable et immature de sa part de prendre en otage la vie des enfants. Qui est-il pour pour se foutre de la gueule des gens ? Se croit-il au-dessus de la loi ?
    Si nous n’envoyons pas nos enfants à l’école demain, que fera-t-il ? Les renvoyer ? C’est ça un éducateur catho ? Et pourquoi les Jésuites respectent-ils la date du 06 Novembre ?
    Sans blague, M. Le Vicaire Général ! De qui se moque-t-on ? Que la peste soit !

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.