Sûreté aéroportuaire : Visite d’un spécialiste international de la cynotechnie


Bmoi

Jacaranda

Shanmugalingam, officiant principalement en France et Europe dans les spécialités techniques relatives à l’élevage, dressage et emploi des chiens de travail dans divers domaines (détection olfactive, patrouille/défense et pistage) était de passage à Madagascar.

Détenteur de nombreux titres lors de compétitions internationales et mondiales dans ces diverses spécialités (rien que pour 2017 : champion du monde par équipe, 4e en individuel et vice-champion de France), Shanmugalingam est un expert internationalement reconnu et d’un apport technique indéniable. Profitant de ce passage à Madagascar pour plusieurs jours, à la demande spécifique de CSPI/SAMADA, M. Shan a pu mener des audits techniques sur l’ensemble des équipes cynotechniques présentes au sein de cette société qui a en charge la sûreté aéroportuaire.

En effet, les chiens, notamment ceux dédiés à l’olfaction, sont considérés comme l’outil d’avenir par l’aviation civile internationale pour la détection des menaces notamment, celles constituées par les matières explosives (manufacturées ou de fortune), sans omettre les poudres que l’on trouve dans les munitions d’armes à feu et grenades. Des études très sérieuses, au niveau mondial, montrent que les chiens ont une finesse de détection 250 fois supérieure à n’importe quelle machine de détection existant à ce jour (RX, détecteur d’explosif…) et de plus, le chien peut être déplacé, n’importe où, à n’importe quel moment du jour et de la nuit, et ne nécessite aucun support (électricité, pièce de rechange) sinon des croquettes de qualité pour un bon moral… !

Haut niveau. Ces plusieurs jours ont été dédiés à des évaluations pointues, contrôles opérationnels de mises en œuvre, rédaction de manuel de cours et vérifications des procédures de détection, entre autres. L’expert international s’est déclaré extrêmement satisfait de l’efficacité des chiens présents dans nos aéroports à Madagascar en comparaison avec ceux présents en Europe et du sérieux du travail quotidien mené tant à l’entrainement que pendant les activités opérationnelles sur les aéroports. Les échanges techniques menés avec les deux instructeurs de CSPI/SAMADA, ainsi qu’avec les 22 maîtres-chiens malgaches formés par CSPI/SAMADA, ont également permis de dégager des voies d’amélioration et d’optimisation de cette ressource unique à Madagascar, celles-ci ont été mises en œuvre dès son départ.

Un point très positif et encourageant qu’il convient de noter à l’actif de la sûreté aéroportuaire de Madagascar, CSPI/SAMADA. Rendez-vous est déjà pris avec les équipes de SAMADA pour maintenir ce haut niveau, procéder régulièrement à des évaluations et échanger sur les dernières nouveautés relatives à ce métier, toujours en mouvement et unique à ce niveau à Madagascar. De plus, M. Shan indique avoir apprécié l’accueil typiquement malgache dont il a bénéficié, tant personnellement que professionnellement.

Hanitra R.

Share This Post

Laisser un commentaire