Fête des basquartiers : Entre fêtes et distributions de vivres


Jacaranda
Banky Foiben'i Madagasikara
La Réunion kely le premier jour de l’An (photo Kelly)

Les pluies abondantes en amont,  pendant la période de fêtes, ont suffi pour inonder les bas quartiers en ce début d’année. Les fêtes pour ces populations vulnérables étaient cependant moins moroses, notamment en raison de leur rencontre avec Hery Rajaonarimampianina le week-end dernier.

Réconfort. Le président de la République s’est en effet rendu au chevet des plus démunis, notamment ceux qui s’abritent sous les tunnels d’Ambanidia et d’Ambohidahy et ceux habitant les quartiers d’Antohomadinika, d’Anosy, de « La Réunion Kely » et de Tsiazotafo. De l’huile alimentaire, du riz et  du  lait en conserve leur ont été offerts.  Ça leur a permis d’avoir un peu de réconfort en cette saison pluvieuse où ils ont droit ironiquement à un « pieds dans l’eau ». Ne pouvant s’acheter ni volailles, ni gibier, pour les fêtes, la plupart d’entre eux se ruent sur l’alcool et autres stupéfiants pour passer les fêtes avec un peu moins de morosité et un simulacre de bien-être.

Luz R.R


Share This Post

Post Comment