Développement de l’Amoron’i Mania : Table ronde des bailleurs et partenaires

Jacaranda
Les participants à la table ronde. Photo Anastase

Longtemps plébiscitée par la région d’Amoron’i Mania, pour booster son développement, une table ronde des bailleurs et des partenaires a enfin eu lieu à Ambositra le 11 décembre dernier avec l’appui de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Une première de genre au niveau des régions.

Agenda 2030. Comme l’a expliqué Christian Ntsay, directeur bureau des pays de l’OIT pour Madagascar, les îles Comores, Maurice et les Seychelles, l’OIT a bien voulu soutenir l’initiative de cette table ronde des bailleurs et des partenaires à Ambositra à la demande de la région d’Amoron’i Mania et pour deux objectifs. Le premier objectif, Ntsay Christian de spécifier qu’aujourd’hui, la région d’Amoron’i Mania a son agenda 2030 bâti sur dix projets prioritaires qui s’élèvent à plus de 600 millions de dollars. Donc les partenaires techniques et financiers sont appelles à soutenir l’Amoron’i Mania dans ce leadership qui rentre dans le cadre de la décentralisation, la décentralisation effective. Le deuxième objectif a mentionné ce représentant de l’OIT est l’existence d’un consensus dans l’ensemble de tous les acteurs de la région autour de ces dix projets prioritaires et d’espérer entamer la deuxième phase de ce processus à travers une consolidation de ce qui a été discuté au cours de cette table pour des résolutions finales dans la mise en œuvre de cet agenda 2030. Ces projets qui sont des projets structurants pour le développement de la région et du bien-être de la population renchérit la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Rasoazananera Marie Monique.

Développement humain. D’ores et déjà, a annoncé son représentant, l’OIT à partir de 2018, va financer deux de ces dix projets prioritaires concernant le volet social.

10 projets . Le chef de l’exécutif régional, Rakotomanankiafarana Joël, pour sa part a présenté les dix projets prioritaires, objets de cette table ronde définis dans les différents axes stratégiques : – l’axe stratégique -1- Appui institutionnel à la capacité de gouvernance locale :

Projet 1-Schéma d’aménagement communal de 48 communes rurales et le plan d’urbanisme directeur de la commune urbaine de Fandriana et Ambatofinandrahana

Projet-2-Aménagement de la commune urbaine d’Ambositra comme carrefour pôle d’échanges socio-économiques intra et inter régionaux.

Axe stratégique 2-Etendre les réseaux d’électrification en faveur des pôles économiques et régionaux

Projet- 3-construction d’un central hydro-électrique d’Antetezambato-Ambatofinandrahana.

Axe stratégique-3- Instaurer un environnement favorable et développement humain durable

Projet-4 Appui aux emplois et lutte intégrée contre la faim cachée.

Projet-5-stratégie de la systématisation de la délivrance de première copie de naissance et CIN dans la région d’Amoron’i Mania.

Axe stratégique 4- Relance de l’économie régionale pour un recul rapide de la pauvreté soucieux de l’environnement

Projet 6-mise en œuvre de la politique de migration de la région d’Amoron’i Mania.

Projet 7- réhabilitation de la RN 35- Ivato-Ambatofinandrahana-Amborompotsy-Mandrosonoro-Malaimbandy.

Projet 8- Aménagement agricole et sécurité alimentaire : réhabilitation des barrages hydro-agricoles des deux périmètres de Bemaha (rive gauche) et de Sandrandahy.

Projet 9-Reboisement à grande échelle dans l’Amoron’i Mania. Projet 10- Appui à la formation professionnelle des jeunes et de transformation de l’économie informelle.

CHAN-MOUIE Jean Anastase

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.