Code couleur cyclonique : Signification de l’alerte rouge et de l’alerte jaune



Jacaranda
Un arbre centenaire déraciné par Ava à Tanamakoa Tamatave, hier.

Avec le cyclone tropical Ava qui frappe la Grande Ile en ce moment, 20 sur les 22 régions de l’île sont sous alertes rouge et jaune. Il importe de bien connaître la signification de ces alertes et agir avec prévoyance en conséquence.

Jusqu’à ce jour et selon la dernière publication officielle de la Météorologie d’hier, les régions d’Analanjirofo, Atsinanana, Alaotra Mangoro et de Vatovavy Fitovinany sont sous alerte rouge. Cette alerte vaut pour un cyclone en cours ou prévu dans l’immédiat. Il est recommandé d’être absolument vigilant. Comment ? En prenant les mesures qui s’imposent telles que la cessation de toutes les activités, la veille continuelle quant aux actualités météorologiques. Sans oublier de rester chez soi, dans un endroit « sécurisé » de préférence, durant le passage du cyclone. Des gestes basiques comme couper le courant sont aussi de rigueur.

Alerte jaune. En principe, l’alerte jaune entre en vigueur 24h avant l’impact. Elle est lancée quand une localité est menacée par un cyclone. Même si le danger n’est pas imminent, il pourrait le devenir à tout moment. La vigilance est donc le maître mot. Les bons gestes consistent à : être au courant en permanence des informations officielles radiophoniques et télévisées, quitter les habitations situées en bordure d’eau pour un endroit sécurisé, cesser toutes les activités maritimes. La prévoyance est également de rigueur : stocker de l’eau potable (surtout chez nous où pluies torrentielles riment avec coupure d’eau), faire ses provisions de produits de première nécessité, etc. Sont en alerte jaune depuis hier et jusqu’à nouvel ordre: Antalaha, Mandritsara, Andilamena, Tsaratanàna, Anjozorobe, Manjakandriana, Antananarivo Avaradrano, Antananarivo Atsimondrano, Antananarivo ville, Ambohidratrimo, Andramasina, Arivonimamo, Ambatolampy, Antanifotsy, Antsirabe I-II, Fandriana, Ambositra, Manandriana, Ambohimahasoa, Isandra, Vohibato, Lalangina, Fianarantsoa ville, Ambalavao, Atsimo Atsinanana, Ivohibe et  Iakora.

Préventions et perspectives. De 150 km/h hier dans l’après-midi, les rafales de vent apportées par Ava se sont intensifiées hier soir et Ava est prévu sortir en mer par Mahanoro, selon les prévisions. Il est important de rappeler que cela fait au moins cinq jours que des éléments du Bureau national de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC) sont dépêchés dans les diverses zones concernées par le cyclone, notamment sur la côte Est et Sud-est pour agir en amont, pendant et en aval du passage d’Ava, selon un chef d’éléments du BNGRC déployé à Mananjary et Manakara hier.

Luz R.R

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.