Débordement de la Sisaony : 4 fokontany sous les eaux, 2600 sinistrés et 446 Ha de rizières innondés

La rivière Sisaony est sortie de son lit pour ravager les quartiers la bordant.

La rupture de la digue du côté de Soavina-Atsimondrano a provoqué le déluge dans cette partie de la capitale.

C’est la panique du côté d’Atsimondrano. Notamment, dans les quartiers qui bordent la rivière Sisaony. En effet, cette dernière est sortie de son lit causant d’énormes pertes matérielles pour les habitants de cette partie de la capitale. Les informations reçues à l’heure où nous rédigeons, font état d’un lourd bilan pour lesdits habitants. Environ 446 Ha de terres agricoles et 401 cases – dont 13 complètement détruites – ont été inondées. Les mêmes informations d’indiquer que quatre (4) fokontany sont plus concernés par la rupture de la digue. Pour le quartier d’Analapanga par exemple, 82 foyers comprenant 168 personnes sont actuellement sinistrés. Le fokontany de Soavina est également touché par cette sortie de lit de la Sisaony. Joint au téléphone et interrogé sur le nombre total de sinistrés, Rigobert Rakotoarisoa, maire de Soavina-Atsimondrano de faire savoir que le nombre de sinistrés est estimé à 2600 personnes. Lui d’ajouter que lesdites personnes ont actuellement été évacuées dans les CEG de la commune et des fokontany environnantes.

Alertes. Par ailleurs, un bulletin émanant de l’autorité pour la protection contre les inondations de la plaine d’Antananarivo (APIPA) en date du lundi 8 janvier à 12h, lance la vigilance rouge (danger imminent) pour les communes traversées par la rivière Sisaony, Ikopa, Imamba. A cet effet, Masindray, Ambohimanambola, Alasora, Ankaraobato, Tanjombato, Soavina, Anosizato Andrefana, Bemasoandro, Ankadimanga, Ambohitrimanjaka, Ampangabe, Antananarivo, Iarinarivo sont concernées par l’alerte pour les zones bordant ou traversées par la rivière Ikopa. L’avis de danger est partagé par Soalandy, Ampanefy, Soavina, Anosizato Andrefana, Ampitatafika, Ambavahaditokana, Fenoarivo, Itaosy, Ambohitrimanjaka, Fiadanana, Ampangabe pour la Val de la rivière Sisaony. Enfin, les habitants de Sabotsy Namehana, Ankadikely Ilafy, Ambohibao Antehiroka, Talatamaty, Iarinarivo doivent être vigilants pour la Val de Imamba. Quoi qu’il en soit, la montée du niveau des eaux est telle qu’en sortant de son lit, Sisaony a provoqué le cauchemar de la population.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.