Alimentation infantile : Saisie des lots de lait et de céréales de la marque Picot



Jacaranda

Des lots de lait infantile et de céréales fabriqués par Lactalis ont été retirés de la vente, en France, en décembre 2017, pour cause de risque de contamination par des salmonelles. Ces produits, présents sur le marché malgache, ont également fait l’objet de mesures spécifiques : des lots de ces produits d’alimentation infantile font l’objet d’une saisie par le ministère  de l’Agriculture et de l’Elevage, qui en a fait une communication verbale, hier, en conseil du gouvernement. Il s’agit ainsi de lots de lait en poudre et de céréales destinés aux enfants en bas âge de marque Picot, provenant de la société Lactalis Internationale-France.

Rappelons que  cette affaire de retrait de la vente, de laits et céréales pour bébés produits par Lactalis a fait grand bruit en France, après des faits de contamination par des salmonelles d’une vingtaine de nourrissons et ce, après avoir consommé ces produits, notamment ceux de marque Picot. Les infections que présentaient les bébés sont survenues dans les trois jours suivant l’ingestion et provoquent des gastro-entérites avec des vomissements, une diarrhée parfois sanglante, et fébrile pour la majorité d’entre eux. En France, le fabricant Lactalis a affirmé avoir bloqué les produis encore stockés dans ses entrepôts. Récemment, cependant, des supermarchés français ont admis avoir encore vendu des lots concernés par ce risque de contamination, et ce, après l’alerte des autorités sanitaires. A Madagascar, la mesure de saisie  des lots de laits et de céréales infantiles produits par Lactalis devra éviter les risques de consommation, par les nourrissons, de ces produits potentiellement contaminés.

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.