Revendications estudiantines : La balle est dans le camp de l’Université d’Antananarivo

Les manifestations estudiantines de lundi 15 janvier dernier se sont soldées par la blessure d’un agent des forces de l’ordre et par quelques dégâts matériels. Des faits déplorés par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. En effet, lors d’une interview organisée à Tsimbazaza hier, Guy Christian Ralijaona, secrétaire général auprès du ministère de tutelle a fait savoir que “ les manifestations estudiantines n’auraient pas du avoir lieu puisque les bourses réclamées par les étudiants ont été virées à l’université depuis le 11 janvier “. Guy Christian Ralijaona d’ajouter que “ le décaissement du budget alloué au paiement des bourses d’études a été effectué à la destination de l’Université d’Antananarivo ”. Que seul, la procédure de sortie du calendrier de paiement des bourses d’études reste à faire pour ladite université.

SECES. Par ailleurs, une rencontre entre des représentants du ministère de tutelle, des enseignants chercheurs et du ministère des finances et du budget a eu lieu hier. S’étant axée sur l’application du décret portant sur le paiement des indemnités de recherche des enseignants chercheurs partis à la retraite, la rencontre en question s’est débouchée sur un commun accord quant à la nécessité de reviser l’article 4 portant sur la définition technique des travaux de recherche attribués aux enseignants-chercheurs retraités. Une révision qui devrait commencée dès ce jour. Par ailleurs, le budget serait déjà présent mais que le paiement des indemnités devrait toutefois attendre la révision de cet article.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.