Ambassade de Chine : Premier « Salon des médias 2018 »

L’Ambassade de la République populaire de Chine a organisé hier le « Salon des médias ». Ce fut l’occasion de raffermir les liens avec la presse tout en renforçant les relations diplomatiques et l’amitié sino-malgache. La vision du président chinois Xi Jinping de créer une « communauté de destin sino-africaine » y fut longuement développée.

Beaucoup se demandent sûrement ce qu’est  la « communauté de destin sino-africaine ». Il s’agit d’une notion tirée du concept de « communauté de destin de l’humanité » défini par le président chinois Xi Jinping en septembre 2015 comme suit: « Il s’agit d’établir un partenariat caractérisé par le traitement sur un pied d’égalité, la consultation et la tolérance, d’établir un cadre sécuritaire de justice, de synergie et de partage, de rechercher des perspectives de développement ouvertes, innovantes, inclusives et réciproques, de promouvoir les échanges entre les civilisations fondées sur les principes d’harmonie dans la diversité et d’inclusivité ouverte à toutes les différences d’autrui et enfin, d’instaurer un écosystème basé sur le respect de la nature et le développement vert ». Un partenariat gagnant-gagnant, basé sur l’équité et le respect mutuel en quelques sortes qui sera axé dans les domaines politique, culturel, économique, social et écologique. Depuis le Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) organisé à Johannesburg en décembre 2015, la Chine a octroyé 60 milliards de dollars de financement pour soutenir le développement des pays africains. Un autre sommet de cette envergure et consacré à l’Afrique sera d’ailleurs organisé dans l’Empire du milieu cette année.

Amitié sino-malgache. Dans son intervention, SEM Yang Xiaorong a mis en exergue l’importance du renforcement de l’amitié séculaire reliant Madagascar et la Chine dans les relations diplomatiques sino-malgaches. Il s’agit avant tout d’opportunité politique, car comme le disait le président M.Xi Jinping, en parlant de la réforme du Socialisme à la chinoise et de ses impacts positifs sur la population : « Cette réforme est aussi bien une expérimentation chinoise que mondiale. » A titre d’exemple, ce modèle a permis à la Chine de sortir définitivement 60 000 000 de Chinois de la pauvreté. Pour en revenir au cas malgache, la coopération avec la Chine a permis des avancées significatives dans le domaine de la santé ( la mission médicale chinoise, etc.), l’éducation et surtout en ce qui concerne l’industrie et les infrastructures routières, etc. Lors de la rencontre d’hier, SEM Yang Xiaorong a exprimé son souhait de vouloir intensifier les relations avec la presse, dans le but de renforcer l’amitié sino-malgache et de soutenir le développement de la Grande île sur le long terme.

Luz Razafimbelo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.