Paludisme : Près de 14 millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide à distribuer

Pour se protéger du paludisme, il est indiqué de dormir toutes les nuits sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide et ce, toute l’année.

Le « palu » a fait 310 morts en 2017 à Madagascar, si en 2015, année d’une grande recrudescence de cette maladie, le nombre de décès s’élève à 866. Le taux de mortalité n’a, toutefois, pas cessé de diminuer depuis 2012.

 Depuis le début de l’année 2018, quelque 26 personnes sont mortes du paludisme dans la Grande Ile. Ces décès ont été localisés dans les districts du Nord d’Antananarivo (un cas unique importé), à Fenoarivobe, à Tsiroanomandidy, à Ihosy, à Amparafaravola et à Ambatondrazaka. En 2015, sur toute l’année, le nombre de décès s’élève à 866. Cette année-là, le paludisme a fait des ravages dans plusieurs points particulièrement « chauds », notamment dans la partie Sud de l’île où il est arrivé aux équipes médicales envoyées sur place de constater après avoir procédé aux tests de diagnostic rapide, que la population entière d’un « fokontany » était malade du paludisme. Cette recrudescence a, cependant, fini par se calmer. En 2016, la mortalité était réduite de moitié (443 décès), si en 2017, une hausse des cas de paludisme a été observée dans quelques régions enclavées. La mortalité a, cependant, été globalement décroissante depuis 2012. « Madagascar est maintenant entrée dans la phase d’élimination progressive du paludisme. Une pré-élimination qui s’amorce par la mise en œuvre d’un plan stratégique bien précis », a affirmé, le week-end dernier, le directeur de la lutte contre le paludisme, le Pr Arsène Ratsimbasoa, en marge de la réunion de plaidoyer sur le paludisme au Centre national de lutte contre le paludisme à Androhibe, et à laquelle ont participé, entre autres, les directeurs régionaux de la Santé.

MID. La distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide et l’aspersion d’insecticides à l’intérieur des habitations sont les principaux moyens de prévention du paludisme mis en œuvre à Madagascar. Ces deux activités figurent ainsi en bonne place dans le nouveau plan stratégique national de lutte contre le paludisme, lequel couvrira la période 2018-2022. Plus de 21 millions de personnes sont alors ciblées par la prochaine campagne nationale de distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide à effet durable (MID) qui sera réalisée cette année. Rappelons que la dernière campagne date de 2015.

Ces MID permettront de protéger les individus des piqûres de moustiques, à l’origine du paludisme et ce, sur une période pouvant aller jusqu’à trois ans, durée de vie des moustiquaires, du moins dans l’usage indiqué du dispositif. L’objectif est de protéger au moins 85% des populations des zones ciblées. Les moustiquaires usagées, quant à elles, pourront être recyclées en les réutilisant comme rideaux, ou encore en faire des rembourrages, et en aucun cas, comme filets de pêche, indiquent les techniciens de la direction de la lutte contre le paludisme (DLP), les moustiquaires pouvant encore dégager des résidus d’insecticides.

Traçabilité et détournement. La campagne de 2018 qui démarrera au mois d’août, permettra de distribuer plus de 13,8 millions de MID à travers 7094 sites de distribution, pour atteindre plus de 18500 « fokontany ». Cette campagne de distribution de MID, financée par l’USAID et le « Global Fund », concernera 106 districts sanitaires sur 113. Les seuls districts à ne pas être concernés sont les districts d’Antananarivo Renivohitra, Antananarivo Avaradrano et Atsimondrano, Manjakandriana, Mahajanga I, Antsiranana I et enfin, Antsirabe I et II. Parmi ces districts, ceux situés sur les Hautes Terres centrales et particulièrement les districts d’Antananarivo Renivohitra, Antananarivo Avaradrano et Antananarivo Atsimondrano se trouvent actuellement au stade de pré-élimination du paludisme. Afin de maximiser l’efficacité de cette campagne MID, la traçabilité de chaque unité de moustiquaire, ainsi que l’effectivité de leur utilisation par tous les membres de chaque famille bénéficiaire, une série de mesures visant à éviter les détournements des MID, ou encore le mauvais usage de ce dispositif de protection par les bénéficiaires, seront prises, assure la DLP.

CAID. L’autre action de prévention à réaliser est la campagne d’aspersion intra-domiciliaire (CAID). Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale du paludisme (25 avril) qui se tiendra à Antananarivo Renivohitra, la direction de la lutte contre le paludisme au sein du ministère de la Santé publique prévoit de procéder à ces aspersions intra-domiciliaires dans les districts d’Antananarivo Avaradrano, Atsimondrano, Ambohidratrimo, Andramasina et Manjakandriana, ainsi que d’autres actions, notamment la distribution de MID dans les districts d’Ankazobe, Anjozorobe, Andramasina et d’Ambohidratrimo), sans oublier l’administration de médicaments aux femmes enceintes en prévention du paludisme et le dépistage et la prise en charge du paludisme dans toutes les formations sanitaires de tous districts.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Merci de transmettre..
    A Monsieur le Pr Arsène Ratsimbasoa.
    A titre de prévention l’utilité des moustiquaires imprégnées est incontestable. Cela n’empêche pas d’entrevoir d’autres solutions, entre autre celle qu’utilise la Chine depuis plus de 2000 ans à travers la prise de tisanes à base d’armoise annuelle ou artemisia annua, source Wikipedia.
    Il y a quelques mois était diffusé un reportage sur cette plante sur FranceO, on pouvait y voir des enfants malgaches boire cette tisane régulièrement pendant une période donnée, les cas de paludisme étaient inexistants. Il est inutile de rentrer dans la polémique s’agissant de la position de certaines entités qui ne reconnaissent pas l’artemisia annua ou s’abstiennent de commentaires, curieusement, mais il serait probablement salutaire d’évoquer cette nouvelle piste pour lutter contre le fléau du paludisme le 25 avril prochain..
    Avec toutes mes chaleureuses salutations.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.