Ambassade de Chine : Dons de 700 millions d’Ariary à la « Croix-Rouge malagasy »


La cérémonie de remise des dons hier à l’Ambassade de Chine.

Pour soutenir la « Croix-Rouge malagasy » dans sa noble mission et contribuer à son bon fonctionnement, l’Ambassade de la République populaire de Chine a offert hier à cette entité des matériels informatiques d’une valeur totale de 700 millions d’Ariary.

Il s’agit de la première collaboration entre la Croix-Rouge chinoise et de la Croix-Rouge malgache, par l’entremise de l’Ambassade de Chine. Lors d’une interview, SEM YANG Xiaorong, Ambassadeur de Chine à Madagascar a réitéré son souhait de voir se renforcer les collaborations entre ces deux Croix-Rouge, ceci pour le bien-être de la population. Mme l’Ambassadeur de rajouter : « Ce don de matériels informatiques ne représente qu’un début, nous espérons dans le futur pouvoir faire don de matériel médical à la Croix-Rouge malgache. En effet aider les Croix-Rouge des pays en voie de développement pour qu’elles puissent prendre soin des populations vulnérables constitue une des principales missions de la Croix-Rouge chinoise. » Notons que cette remise de dons cadre encore et toujours dans le renforcement des relations diplomatiques et de l’amitié sino-malgache qui datent maintenant de 46 ans.

Don. Ces matériels informatiques comme cités plus haut visent à améliorer les conditions de travail des éléments de la Croix-Rouge malgache. D’une valeur de 1,5 million de yuan RMB, soit plus de 700 millions d’Ariary, le don était constitué notamment de : 150 ordinateurs de bureau, 150 imprimantes laser, 20 projecteurs de vidéo et 20 ordinateurs portables. Effectivement, pour tirer le meilleur des nouvelles technologies – dont on ne peut plus se défaire actuellement et dans le domaine médical de surcroît -, il importe de disposer du matériel adéquat.

Historique. Pour un peu de culture, il est intéressant de rappeler brièvement l’historique de la Croix-Rouge chinoise. Celle-ci a été créée le 10 mars 1904 ; elle était alors dénommée « Comité International de la Croix-Rouge de Shanghaï ». Fondée par des hommes politiques et des « businessmen », elle n’a finalement adhérée à la Croix Internationale qu’en 1919 et fait même partie de ses premiers membres. « Active en temps de guerre comme en temps de paix » disait SEM YANG Xiaorong, Ambassadeur de Chine à Madagascar en parlant de la Croix-Rouge chinoise. A titre d’exemple, elle a réalisé sa plus importante action humanitaire en 2004 dans l’Océan Indien, après le tsunami ; les aides se sont chiffrées à 200 millions de dollars américains.

Luz Razafimbelo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.