Cancer : Les statistiques de plus en plus préoccupantes



Jacaranda

Fatalité, descente aux enfers, quelques mots qui vont directement à l’esprit lorsque l’on parle de cancer. Une maladie qui occupe de plus en plus de terrain à Madagascar, ces derniers temps. Les dernières statistiques enregistrées par le service d’oncologie du CHU-JRA (Centre Hospitalier Universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona) – le seul service de ce genre dans la Grande Île – font état d’un taux d’accroissement annuel de 10% pour la Grande Ile en 2008. Les mêmes statistiques d’affirmer que le cancer du col utérin représente environ 25% des cas et que les cancers gynécologiques représentent environ plus de 50% des malades enregistrés. Informations reçues lors de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le cancer au CHU-JRA, hier. Les données du service d’oncologie d’Antananarivo d’ajouter que durant la même année 2008, le nombre de nouveaux cas était de 1.650. Un chiffre ne représentant pas la réalité du pays étant donné que les 30% des cas proviennent des autres régions et que les 70% autres d’Antananarivo. Outre les statistiques, le service d’oncologie d’Antananarivo de faire savoir que la plupart des malades porteurs de cancer ne disposent pas des moyens nécessaires pour intégrer les centres spécialisés.

Recueillis par José Belalahy

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.