Gare routière d’Ambodivona : Les coopératives réticentes pour Andohatapenaka



Jacaranda

«Toutes les conditions ne sont pas encore réunies pour le transfert des coopératives de transport dans la nouvelle gare routière d’Andohatapenaka». Ce sont là les propos d’un responsable de coopérative sise à Ambodivona en réaction au communiqué conjoint du ministère des Transports et de la Météorologie et de l’Agence des Transports Terrestres du samedi 10 février 2018. Interrogé sur la question, Dédé, président de la coopérative Vatsy de rapporter – sans apporter plus de précision – que «le transfert des coopératives vers la nouvelle gare routière d’Andohatapenaka est impossible pour le moment». Réticentes au transfert en question, les coopératives ont avancé quelques arguments. Entre autres, «le manque  manifeste de sensibilisation autour de l’initiative (aussi bien pour les transporteurs que pour leurs clients)». Les responsables des coopératives ont également avancé le problème lié au futur gérant de la gare routière. Par ailleurs, une réunion réunissant les responsables auprès du Ministère des Transports et de la Météorologie ainsi que ceux auprès des coopératives concernées s’est tenue à Anosy hier. Aucune information n’est toutefois pas sortie jusqu’à l’heure où nous rédigeons. Il convient de noter que le communiqué publié samedi dernier fait savoir que «la vente des tickets ainsi que le ramassage des voyageurs sont interdits dans les gares routières habituelles (dont Ambodivona) à partir du 14 février 2018». Un état qui risque d’être impossible vu la vive réaction des coopératives. Ce, malgré l’opérationnalisation de la Gare routière d’Andohatapenaka qui a été prévue pour le 28 janvier 2018.

José Belalahy


Share This Post

Post Comment