60% des causes de mortalité infantile: Maladies évitables par la vaccination.

Jacaranda

Depuis le 7 mars et jusqu’à ce jour, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le ministère de la Santé publique (MSP) ainsi que leurs partenaires techniques et financiers organisent un atelier de renforcement de capacités dans la lutte contre les maladies évitables par la vaccination.

16 millions. Il y a été annoncé, entre autres informations, que les maladies évitables par la vaccination représentent à Madagascar (et dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne) 60% des causes de mortalité infantile. Citons entre autres, la(s) poliomyélite(s). Une information plutôt réjouissante tout de même : depuis plus d’une année, aucun cas de poliomyélite sauvage n’a été déclaré en Afrique. Par ailleurs, les représentants de l’OMS ont également déclaré lors de l’atelier que la paralysie a été évitée à plus de 16 millions d’enfants dans le monde.

 

Portée(s). Notons que cet atelier de renforcement de capacités a connu une participation massive. Des délégations des points focaux de surveillance des régions et districts ont répondu à l’appel des organisateurs ; pour ne citer que celles provenant de DIANA, de SAVA, de SOFIA, d’Anosy, d’Androy et d’Analanjirofo. Leur persévérance dans des conditions difficiles sur le terrain a été saluée, d’autant plus que les résultats sont peu ou prou encourageants en matière de l’éradication de la polio et d’autres maladies évitables par la vaccination. L’atelier qui prend fin ce jour représente en outre une occasion pour toutes les parties prenantes de partager des expériences et d’échanger sur les bonnes au niveau des régions et districts en matière de santé publique. Si le pays continue sur cette lancée, le label « pays libre de polio » pourra être d’ici peu, plus qu’une utopie.

 

Luz Razafimbelo

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.