Journée de la Femme: Raz-de-marée féminin hier

Jacaranda

La journée internationale de la Femme a été marquée par un raz-de-marée féminin hier du côté d’Anosy et des environs ; mais c’était loin d’être une célébration au ras-des-pâquerettes au niveau du contenu et de la portée.

La journée d’hier fut effectivement l’occasion pour Onitiana Realy, Ministre de la Population de la Protection Sociale de la Promotion de la Femme et de la Protection sociale (MPPSPF) et son équipe de faire d’une pierre deux coups. En aval du défilé des associations des femmes provenant de 18 régions de Madagascar, deux évènements ont marqué la journée du 8 mars, dédiée internationalement à la Femme. D’une part, la finale du Concours de projet pour l’autonomisation des femmes ou « Vehivavy mizaka tena ara-toekarena » s’est tenue du côté d’Anosy à l’Hôtel Carlon. D’autre part, le Village des talents féminins ou « Vohitra kanto fihary » s’est offert à la découverte au Palais des Sports et de la Culture à Mahamasina. Un « vohitra » qui  a mis à l’honneur la contribution des activités rurales et urbaines féminines qui concourent à une transformation positive des conditions de vie des femmes.

Concours de projets. Les résultats du concours de projets d’autonomisation financière de la Femme furent proclamés hier. Un concours dont le but était de promouvoir l’émancipation de la Femme et sa contribution à la création d’une communauté forte par son indépendance financière. L’association « Ampela sambatse » (femmes épanouies) de la région du Melaky a décroché le gros lot- qui était un chèque de 20 000 000 avec leur projet de culture maraîchère contenant un volet important de développement communautaire et de protection de l’environnement. Le chèque a été remis par Onitiana Realy en personne. Le second prix- u  chèque de 10 000 000Ar-  est revenu à l’association des femmes de l’Amoron’i Mania avec leur projet de charbon de bois bio. Enfin, le troisième prix est revenu est à l’association des femmes du Vakinankaratra avec leur projet d’élevage de lapins dans une logique de transformation afin de générer une plus-value.

Persévérance. Toutefois, les 15 autres associations finalistes ne sont pas rentrées bredouilles, un chèque de 1.000.000 Ar a été remis à chacune. Comme l’a dit Onitiana Realy : « Il vous faut continuer à œuvrer pour la promotion de la Femme, car à force de persévérance, les résultats positifs émergent ! ». Outre ce prix d’encouragement, des prix en nature furent offert par l’Agence américaine pour l’Aide au Développement (USAID) par sa représentante Mme Danielle Nyirandutiye : des jerricanes, des conteneurs, des registres de caisse, etc. Celle-ci a également encouragé ces femmes entrepreneures à persévérer dans leur projet, car la tenacité associée au bon sens est facteur de succès.

Luz Razafimbelo

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.