Mise en œuvre du PSE : Bientôt les premières applications



Jacaranda

Les efforts menés par le ministère de l’Éducation nationale dans la mise en oeuvre du Plan Sectoriel de l’Education continuent.

Les échéances fixées par le ministère de l’Éducation nationale dans l’application des réformes du système éducatif sont proches. Notamment, celle liée à la mise en place du nouveau programme auprès des lycées. Prévu pour l’année scolaire 2019-2020, « le nouveau programme des lycées devrait apporter une autre façon de voir les choses et des changements profonds dans le système éducatif ». Concrètement par l’insertion des matières (leur renforcement) comme l’éducation civique et citoyenne, l’éducation environnementale, ou encore l’éducation financière selon les dires de Voahirana Nirina Razafindrabe, directeur des curricula et des intrants auprès du MEN. Par ailleurs, des changements d’ordre organisationnels vont également se faire selon toujours les dires du directeur des curricula et des intrants du MEN. Plus particulièrement, un regroupement des matières en «domaines». Jusqu’ici, aucune information sur l’importance de cette décision n’est sortie, encore moins de l’importance et des éventuels avantages de ce regroupement des matières en domaine.

Imminent. Outre les changements évoqués, le directeur des curricula et des intrants auprès du ministère de tutelle d’annoncer «une réorganisation des heures de travail». Voahirana Nirina Razafindrabe d’expliquer que « dans les 36 semaines de travail, les élèves vont plus être amenés à avoir des activités extrascolaires que dans les salles de classe ». Un moyen pour le ministère « de donner la chance aux enfants de bénéficier de plus de pratiques et d’interactivités avec les réalités ». Il convient de noter que les réformes seront appliquées et effectives à partir de l’année scolaire 2020. Toutefois, « quelques changements seront apportés au fur et à mesure pour faciliter la transition vers le nouveau système ». Comme le cas du nouveau programme du niveau lycée qui va être appliqué durant la prochaine année scolaire 2019-2020. En phase d’être mis en œuvre, le Plan Sectoriel de l’Education voudrait remettre le système éducatif malgache à la place qu’il mérite. Ce qui lui a valu des critiques et remarques de la part de beaucoup d’observateurs. Critiques et observations prématurées étant donné qu’aucune modification n’a encore été faite, qu’aucun résultat palpable n’a été observé pour le moment.

 

José Belalahy


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.