Eliakim : Devenue tempête tropicale modérée

Jacaranda

Après s’être introduite par le Cap Masoala avant de frapper durement les régions SAVA, Atsinanana et Analanjirofo, la forte tempête tropicale Eliakim perd de la vitesse et de l’allure. Ce qui n’empêche pas les régions suscitées ainsi que Sofia et Alaotra-Mangoro de rester en alerte rouge.

Analamanga, Vatovavy Fito Vinany et DIANA sont quant à elles en alerte jaune (avis de menace). Hier à 20heures, Eliakim se trouvait entre Mananara Nord et Maroantsetra. Comme prévu par le service de la Météorologie, elle a mis le cap sur l’ouest, en visitant au passage la région Analanjirofo. Les habitants du district de Fénérive-Est s’en souviendront d’ailleurs longtemps, avec les inondations, les arbres déracinés et les toits arrachés. Même topo, plus au nord, dans la région SAVA, dont la capitale de la vanille fut également gravement atteinte, à peine remise d’Enawo et d’Ava. En effet, outre les rafales de vent et les sinistres, des inondations ont été observées dans plusieurs quartiers d’Antalaha, pour ne citer que Belle- rose (et sa plage) et Ankoala Be. Selon les services de la météorologie, sa vitesse ne sera plus que de 85km/h en traversant l’Alaotra-Mangoro avant de sortir par Vatomandry.

Site indisponible. Par ailleurs, il est intéressant de noter qu’hier, jusqu’à tard dans la soirée (23h), le site internet du Bureau national de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC) était indisponible. Selon un responsable joint au téléphone, il s’agissait d’un problème technique. Un fait impromptu étant donné les circonstances, le BNGRC et la Météo étant les principaux point focaux de la population et des journalistes en ce qui concerne les aléas climatiques et les résultats y afférents. En parlant de bilan toujours, aucune donnée chiffrée n’était disponible, ce qui s’explique, logiquement comme le disait notre source auprès du BNGRC par l’alerte rouge qui était encore de rigueur dans les régions concernées, ce qui rendait techniquement impossible toutes les opérations de bilan.

Luz Razafimbelo

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.