Tournoi interuniversitaire de débat 2018 : L’Université de Toamasina sort du lot

L’équipe de l’Université de Toamasina a remporté le tournoi de débat haut la main !

Dans le cadre de la célébration mondiale de la journée de la Francophonie, l’Agence universitaire de la Francophonie dans l’Océan indien a organisé le tournoi interuniversitaire de débat. La finale a eu lieu le 16 mars dernier. Le tournoi a été remporté par l’Université de Toamasina.

Notons que ce tournoi a été organisé en partenariat avec l’Association des Etudiants de l’INSCAE et l’Association Volamahitsy de l’UCM. 16 équipes, dont 10 provenant de la capitale, se sont affrontées dans les joutes oratoires durant ce tournoi. Les six autres équipes sont d’Antsiranana, de Toamasina, de la Ville d’Eaux, Fianarantsoa et Toliara. L’Ecole normale supérieure et l’Université de Toamasina se sont retrouvées en final et ont fait montre d’éloquence, de pertinence et de rhétorique, sous le thème « Pour ou contre une seule monnaie panafricaine ? ». Finalement, l’Université de la Capitale du Betsimisaraka est donc sortie vainqueur.

Thèmes. A titre d’information et pour donner une idée des débats pimentés et pertinents qui ont animé ce tournoi, rappelons les thèmes des demi-finales. Les thématiques étaient transversales allant de la dimension genre à la justice sociale en passant par l’éthique dans la pratique du journalisme. Ainsi, voici successivement les thèmes. Premièrement, « Les femmes aussi ne sont sensibles qu’à la communication orale, qu’à la poésie, ou à la vérité devenues vivantes et transmises par une personnalité sympathique. » Henri-Frédéric Amiel. Pour ou contre ? Deuxièmement, « Peut-on tout publier dans la presse ? Pour ou contre ? ». Troisièmement, «  On entend souvent dire qu’il y a deux justices : une pour les pauvres, l’autre pour les riches. Le système judiciaire traite équitablement les citoyens. Pour ou contre ? ». Au-delà de la dichotomie du pour ou contre, il s’agissait en fait, surtout de faire preuve d’analyse et de réflexion, mais aussi de pouvoir de persuasion en abordant des sujets ayant traits aux faits de société.

Luz Razafimbelo

Le classement :

  • Université de Toamasina
  • ENS (Ecole normale supérieure)
  • UCM (Université catholique de Madagascar)
  • Le Centre de ressources pour l’enseignement du français

Les membres du jury :

-Heriniaina Razafimandimby du MAE

-Larisa Serban de l’OIF

-Ketakandriana Rafitoson de Wyld

-Emmanuelle Lehembre du réseau des Alliances françaises à Madagascar

Pierre Bèque de l’AUF dans l’Océan indien

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire