Couverture santé universelle : Bientôt des soins gratuits pour 22 districts

Jacaranda
La phase pilote de la couverture santé universelle sera bientôt lancée à Vatomandry.

Fandriana, Vatomandry et Faratsiho parmi les 22 districts pilotes. La population desdits districts va bénéficier gratuitement de services de soins de qualité.

Les efforts menés dans le cadre de la mise en place de la couverture de santé universelle vont bon train. La couverture santé universelle va bientôt toucher 22 districts dont les noms de trois d’entre eux sont officiellement connus. Vatomandry, Faratsiho et Fandriana vont donc figurer parmi les districts élus pour bénéficier des services de santé prévus dans le principe mené par le gouvernement malgache afin d’améliorer la disponibilité des services de santé de bonne qualité ainsi que pour faciliter l’accès desdits services aux plus démunis. A cet effet, «la couverture santé universelle va – dans la phase pilote – concerner les services de santé de type curatif auprès des CSB ou Centre de Santé de Base et CHRD ou Centre Hospitalier de Référence de District». Comme l’atteste Guy Andriantsara, directeur général de la Caisse Nationale de Solidarité pour la Santé:«Deux paquets de soins sont prévus pour les 22 districts pilotes. L’un correspond au paquet de soins classique disponible auprès des CSB (traitement et prévention de maladies) et l’autre fait référence au paquet complémentaire dont  on peut bénéficier auprès des CHRD (opération chirurgicale pouvant être menée auprès desdits centres par exemple)». Il convient toutefois de noter que les soins comme les dialyses ou encore les traitements pouvant nuire ou ruiner le système de couverture santé universelle tels que les traitements des maladies chroniques ne seront pas inclus.

Caisse nationale. Permettre gratuitement aux plus démunis d’accéder aux services de santé de qualité requiert de l’argent. La caisse nationale de solidarité pour la santé est prévue à cet effet. Mise en place au mois de janvier de cette année, la caisse en question devrait couvrir les frais des soins offerts dans les CSB et CHRD des 22 districts. Un système de collecte de fonds est mis en place pour faciliter le renflouement de la caisse. Fonctionnant comme «une assurance», la caisse sera financée en premier lieu par «la cotisation des membres qui seront invités à adhérer volontairement au principe». Un financement de la part de l’État (autre que celui annuellement alloué au système de santé et à hauteur de 7% par rapport à ce dernier) va également contribuer au renflouement de la caisse. Outre le principe du tiers payant qui fait plutôt référence au don de soi pour la cause commune, des collaborations entre le ministère de la Santé publique et les opérateurs téléphoniques et pétroliers seront également prévues pour faciliter la prise en charge des patients. L’atteinte de la couverture santé universelle est un idéal pour tous les pays qui ont adhéré au principe. Les efforts menés par le gouvernement malgache pour atteindre une partie de cette quête sont louables. Surtout pour les plus démunis dont l’accès aux soins – même de base – est plus que difficile.

José BELALAHY

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.