Croix-Rouge Malagasy/Croix-Rouge norvégienne : Arrêt de la coopération après découverte de fraude et corruption

Jacaranda
La question est posée, la décision de la Croix-Rouge norvégienne serait-elle irrévocable?

Tous les transferts vers Madagascar sont arrêtés et la coopération finit entre les deux organismes.

Tout est fini. Une expression qui définit l’annonce faite par la Croix-Rouge norvégienne dans son site web officiel hier à 11 heures. Un communiqué accablant qui met la Croix-Rouge malagasy dans une mauvaise situation. « La Croix-Rouge a une tolérance zéro pour la corruption… Tromper des fonds qui aideraient les gens dans des situations de vie très vulnérables est complètement incompatible avec le travail de la Croix-Rouge » peut-on lire dans le communiqué en question. Propos du secrétaire général de la Croix-Rouge norvégienne (CRN) Bernt G. Apeland qui a également ajouté que son organisme « fera tout ce qui est en son pouvoir pour que les responsables soient sanctionnés ». En effet, l’histoire remonterait à « un soupçon de fraude et de corruption suite à un contrôle de routine effectué au mois d’avril 2017 ». Suspicion qui a conduit la Croix-Rouge norvégienne à « passer en revue tous les comptes de la période de 2012 à 2017 ». Menée par le cabinet Ernest and Young de Nairobi, l’enquête a permis d’affirmer avec certitude que « 1,2 million de couronnes norvégiennes sont tombées entre de mauvaises mains, et qu’il manque une documentation suffisante pour un montant supplémentaire de 8,2 millions de couronnes norvégiennes ».

Procédure. Interrogé sur la question, Claude Rakotondranja président de la Croix-Rouge malagasy de faire savoir qu’il leur « manque le dossier relatif à l’affaire pour directement y répondre avec de vrais éléments de réponses ». Le président de la CRM toutefois de noter que la CRM et ses partenaires sont strictes côté procédure de décaissement de fonds. « Il existe une procédure post-décaissement qui consiste à mener d’abord des évaluations des programmes » a-t-il expliqué. Avant de noter que « c’est Oslow qui procède à la validation du programme et que c’est uniquement après validation que le décaissement peut être effectué ». Claude Rakotondranja de continuer son explication que « la Croix-Rouge norvégienne est présente dans la Grande-Île via un délégué. Ce denier est censé vérifier, contrôler et évaluer les programmes menés par la CRM ».

Transactions. Par ailleurs, le président ne dément pas l’existence de fraudes auprès de son organisation. Il se demande- en filigrane : pourquoi la CRN n’y a touché mot que maintenant. « L’affaire remonte à 2012, pourquoi avoir fait un communiqué là dessus hier » s’est-il demandé. Avant de noter que dans cette affaire « il est difficile pour la CRM de ne pas faire le lien entre les responsables et le délégué de la CRN ». Profitant de l’occasion, Claude Rakotondranja a tenu à faire comprendre que la Croix-Rouge norvégienne donne quelques pistes de réponses dans cette affaire. Faisant référence au passage disant que « la fraude a été effectuée par la contrefaçon de transaction bancaire, la contrefaçon et la manipulation de taux de change ». Claude Rakotondranja a expliqué que « des transactions bancaires frauduleuses ont été effectuées par l’ancien SG ou Secrétaire générale. Et que durant cette période, ce dernier a joué sur les fluctuations de l’ariary ». Le communiqué émanant de la Croix-Rouge norvégienne est un coup dur pour la branche malgache qui a été bien coté depuis plusieurs années. Ironie du sort, la nouvelle tombe la veille de la célébration de la journée mondiale de la Croix-Rouge (le 8 mai 2018 prochain).

José Belalahy

Share This Post

12 Comments - Write a Comment

  1. Hahaha !! Et un échec de plus … Ce pays est né pour le mal et gâcher.

  2. Ny tenako tompoko dia Malagasy Ray,Malagasy Reny ary mbola tsy nanodikodina vola na iraimbilanja aza..tsy mbola nisoloky,ary tsy mbola nanao risoriso, ka aoka izay ny filazan’ny sasany hoe » Raha mbola mikasika gasy dia tsy maintsy misy halatra sy soloky foana.
    Efa tandra vadi-koditra izany eto gasikara koa aza gaga raha tsy mety manjary ny fiainan’ny gasy.
    Ny gasy efa ratsy loha hatrany an-kibon-dreniny. »
    Mbola betsaka ny Malagasy mitana ny fahamarinana fa aza manao safy be mantsina

  3. · Edit

    Eny e! Efa tokony hiova tokoa ny toe-tsaintsika Malagasy rehetra tsy ankanavaka.Fa ny marina aloha ny « olona tena mikatroka amin’ny asa sosialy dia tena tsy afa-manodina na ny 1 ariary satria tena nany kely ao antokatranon’ny tena ary de mbola hifanampiana koa ».Zao re samia isika manao ezaka fa azo ovana sy amboarina daholo izay tsy mety rehetra na dia ilay ohabolana hoe:ny tarehy ratsy tsy azo ovana aza EFA RAVA,fa afaka mandalo fandidina de milamina.Matoky aho fa misy kosa OSC Malagasy mba integre ny mpitarika azy na eo aninon’ny Association madinika zany,naeo anivon’ny ONG nationaux ngeza zany.Aza mihemotra isika ary tandrovy lalandava ny Procédures fa indrindra ny Convention de partenariat na collaboration rehetra.Misaotra antsika de tohizo ny asa fanasoavana ny mpiara-belona. Mahereza daholo.

  4. Des qu’un malgache a un peu de pouvoir, il se comporte comme un petit chef à qui tout est dû. C’est la marque de l’obscurantisme. Beaucoup de malgaches se croient supérieurs aux autres, ils sont racistes, intolérants, ne se remettent jamais en question. Je suis malgache et j’ai honte de cet état de fait. Pour eux c’est l’argent ou la notoriété qui compte. Ils ne voient jamais plus loin que leur petit profit, c’est la première cause de la corruption à Madagascar. J’ai bien peur que ce soit incurable.

  5. Mbola misy ary betsaka ny malagasy no mendrika, manara-dalàna, tsy manao kolikoly, manao ny marina,…saingy tsy misy mahita satria tsy tia sehoseho. Rehefa misy zava-misy toa itony, izay mahamenatra, dia misongadina eto koa ireo mpandetika, mpampisongadina ny fomba ratsy…Vitsy ny mpananatra na manao fijery miabo mba tsy hanakiviana ny mpiray tanindrazana. Andao re hialana izany fanaovana kolikoly izany ry malagasy havako a ! Izaho matoky fa afa-miala @ io isika. Tsy lahatra akory ny fahalovana. Aza manaiky ho resy mialoha.

  6. Ohatran’ny hoe tsy mahalala ny gasy ! Ny norveziana no intègres fa ny gasy vao mahita vola dia manao ny tsy fanao. Tena sady mahakivy no mahamenatra !

  7. Na ny fanazavan’i Claude Rakotondranja aza tsy mazava mihintsy, mody mihodikodina fotsiny. Omeny tsiny indray ny délégué ny CRN hoe tsy nanao ny asany. Sahy ilay olona. 1 NOK = 0.10442 €. Kajio ohatrinona ariary ny vola tsy hita ny fandehany 9.2 millions NOK (3 milliards ariary tompoko, mihoatra satria miankina @ ny daty hanaovana ny change)

  8. Anatra ho any reo firenena mitady fiaramiasa aminy malagasy io.Zay rehetra atao dia tsy maintsy misy fanodikodinana. Zany no nahatonga dramalagasy hoe Ramoramanana .

  9. Raha manao ohatra ny ataon’ny Norveziana izao daholo ny ONG rehetra na dia an’ny fiangonana dia ho tafita Gasikara. Be loatra ny fanaovana projets @ fahorian’ny vahoaka hitavanana ny volambazaha. Hafa mihitsy ny an’ny olona tsy azo anaovana kolikoly ny bureau d’é tudes mpanao inspection. Tsy niala olana amin’ny hoe diso tsipelina. Ka dia vitavita ho azy.
    Misaotra é.

  10. … 2012 à 2017 ! hélas après 2009 il n’y a plus que vols, corruptions, assassinats dans ce pays…
    Ainsi est-ce le « Paon d’Or » version croix rouge Malagasy ?!?

  11. C’est pitoyable ! pour ne pas dire honteux ou scandaleux… Quand est-ce que les gens comprendront, dans se pays, qu’ils se décréditent gravement et salissent la confiance qui leur est faite, autant que la réputation de tous les Malagasy.

  12. Raha mbola mikasika gasy dia tsy maintsy misy halatra sy soloky foana.
    Efa tandra vadi-koditra izany eto gasikara koa aza gaga raha tsy mety manjary ny fiainan’ny gasy.
    Ny gasy efa ratsy loha hatrany an-kibon-dreniny.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.