Groupe « Vidy Varotra » : Quinze années d’existence

Jacaranda

Mercredi 18 avril dernier, ce groupe qui évolue dans le monde de la presse et de l’éducation a célébré solennellement à l’hôtel Carlton la parution du premier numéro de « Vidy Varotra ». Et le groupe qui porte désormais ce nom a fait du chemin depuis avril 2003. Cette entreprise malgache évolue vers quatre grandes activités. A savoir, la presse audio visuelle d’abord ;  puis l’éducation ; la formation aux NTIC  et enfin le développement à l’étranger. L’historique du groupe fait figure de sa vitalité et de sa rigueur. Au départ, il y a eu « Vidy Varotra », un hebdomadaire à ses débuts, pour paraître trois fois par semaine aujourd’hui. Puis petit à petit, des titres apparaissent comme « Job », « Jejo » et enfin un quotidien d’informations générales « Tia Tanindrazana », un des plus lus à Madagascar. Dans le même sens, « Top Radio » qui émet sur 102,8 est apparu l’an dernier. Parallèlement, le groupe détient deux  centres de formation, l’un en Afrique du Sud dénommé «  Pretoria Montessori Prescholl »dans les villes de Garsfontein et de Brooklyn où l’on enseigne 150 élèves, l’autre l’ITUniversity, cette fois-ci à Andoharanofotsy, une université spécialisée dans les nouvelles technologies et ce en partenariat avec des instituts étrangers. Enfin et non des moindres, il y a le « BICI » un cabinet de services et de conseils informatiques. Ce développement est à mettre sous la houlette de monsieur Tahina Razafinjoelina, un jeune PDG (parrain du groupe Ambondrona) Qui malgré son jeune âge tient toujours comme leitmotiv, la qualité et la persévérance.

Mickey Ranarivao

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.