Miora Ratsimbazafy : « Le développement communautaire passe par les jeunes »

Jacaranda

« Nous sommes convaincus que les jeunes ont leurs rôles dans le développement de leurs communautés respectives » . Ce sont là les propos de Miora Ratsimbazafy, présidente de l’association «Tanora Namako » pour faire état de la situation des jeunes malgaches en général, mais surtout ceux du district d’Atsimondrano. Ladite association a, en effet, mené des enquêtes auprès de jeunes de cinq communes du District d’Atsimondrano durant l’année 2017. Menée sur des jeunes de 13 à 18 ans et parlant des thématiques de la santé de la reproduction ainsi que de l’orientation scolaire, l’initiative avait pour objectif de savoir les points de vue des jeunes sur les thématiques, mais surtout sur « comment ils appréhendent les problématiques socio-économiques et politiques actuelles » . « Nos actions ont également voulu savoir quelles solutions les jeunes pourraient proposer pour changer la donne » a également fait savoir Miora Rastimbazafy. Cette dernière de renchérir que bien que « première action menée par l’association, l’enquête fut une réussite et enrichissante sur comment entreprendre le développement du district via les jeunes » . Par ailleurs, l’association entreprend de mettre en œuvre des projets de développement issus des propositions des jeunes. Une façon pour les membres de l’association « Tanora Namako » d’inclure les jeunes d’Atsimondrano dans le développement de leurs communautés. Comme l’a attesté Miora Ratsimbazafy : « Les projets de développement que nous allons mener seront les fruits des propositions de solutions des jeunes. Les projets seront également leurs contributions au développement de leur communauté, car issus de leurs points de vue » .

José Belalahy

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.