Semaine de l’Europe : « Bienvenue en Afrique » brise un tabou



Jacaranda
La semaine de l’Europe permet des rencontres conviviales et des partages enrichissants.

La conférence et la projection du film « Bienvenue en Afrique » suivies de débats qui se sont tenus hier à l’Université d’Antananarivo, font partie des évènements organisés dans le cadre de la Semaine de l’Europe.

La conférence-débat fut consacrée à la situation de la recherche scientifique à Madagascar. Elle a vu se succéder l’Ambassadeur de l’Union européenne à Madagascar, Antonio B.Sanchez ; le président de l’Université d’Antananarivo, Panja Ramanoelina ; la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ; ainsi que Mme l’Ambassadeur de France Véronique Vouland Aneini, etc. Le contexte de l’enseignement et de la recherche scientifique à Madagascar a été abordé sous différents angles : des réalités aux perspectives, en passant par les processus de valorisation et d’innovation. Sans oublier l’employabilité des jeunes, encore menacée par l’inadéquation entre l’offre et la demande.

Promotion. Dans le public, composé majoritairement d’universitaires, les idées convergent plutôt vers un désir de promotion d’une image positive de Madagascar dans divers domaines, pour que les jeunes Malgaches aient envie de s’investir au pays et pour le pays. Bako Ratsifandrihamanana, Enseignante en Tourisme et entrepreneuriat a par exemple proposé de « donner aux jeunes Malgaches les meilleurs conditions d’études et de booster leur esprit entrepreneurial, avec un climat d’investissement et d’affaires propices. » Une autre voix dans l’assistance, dans la force de l’âge cette fois-ci, de rajouter : « A force de rêver d’Amérique et d’Europe et à défaut de pouvoir y aller, autant concentrer tous les efforts vers la construction d’un meilleur Madagascar et une Afrique plus forte, en renforçant la coopération régionale, dont les prémices se font déjà sentir aujourd’hui. » Et oui, ce ne sont pas les modèles de réussite, -même relative- qui manquent dans le continent africain, pour ne citer que l’île Maurice ou l’Afrique du Sud.

Bienvenue en Afrique. Le « clou » de l’évènement d’hier fut sûrement la projection du film « Bienvenue en Afrique », réalisé en 2004. Ce film, à la croisée d’un film historique, d’une comédie dramatique et frisant même sur les bords, le documentaire, est poignant d’humanité et de réalisme. Racontant les aventures d’Isaac, jeune ghanéen candidat à l’immigration en Autriche, représentant pour lui les valeurs de l’Eldorado européen. Il met à nu les dimensions politico-économiques, socio-culturelles de l’immigration et de tout, l’affect qui l’entoure. Le film a su briser le tabou de la xénophobie, sans jamais inciter ni au racisme ni à la haine. Il a su également montrer que, ces représentations négatives de l’autre sont présentes des « deux côtés », ne serait-ce que de manière latente. Ce n’est pas tout. Le film a surtout montré que ces représentations négatives ne sont que des obstacles, pouvant être surmontées par l’ouverture à l’autre et le partage, la compréhension et la compassion, bref par l’altruisme, comme ce fut le cas pour Isaac, Rösler et Wolfgang. Bref, par les valeurs que l’UE essaie de faire valoir. A voir absolument !

Luz Razafimbelo


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.