Oiseaux d’eau migrateurs : 4 000 individus font escale dans la Grande Ile chaque année

À l’instar de nombreux pays du monde, Madagascar a célébré hier 10 mai 2018, la journée internationale des oiseaux migrateurs. Une célébration consacrée par l’ONU-environnement et dont le thème est pour cette année: «unissons nos voix pour la conservation des Oiseaux». La célébration entre également dans le cadre de la signature par Madagascar de l’accord sur la convention des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique et Eurasie ou AEWA en 2006. Un traité intergouvernemental qui vise à conserver les oiseaux d’eau migrateurs, ainsi que leurs habitats en Afrique, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie Central, au Groenland et dans l’archipel Canadien. Couvrant environ 254 espèces d’oiseaux dont la survie dépend essentiellement des zones humides, l’AEWA entend protéger au maximum les oiseaux d’eau migrateurs.

Rendez-vous. Il convient de noter que, Madagascar accueille annuellement environ 70 espèces – soient environ 4 000 individus – d’oiseaux d’eau migrateurs durant une période de migration qui s’étend du mois d’octobre au mois d’avril. La migration constitue pour la Grande Ile, une occasion de prendre en compte l’importance de leur existence. Notamment, la participation des oiseaux d’eau migrateurs dans la conservation des écosystèmes. Le cas des oiseaux frugivores qui participent à la dissémination des baies et autres fruits charnus qui aident à la régénération de la forêt, constitue un exemple palpable. La relation prédateurs/proie qui maintient l’équilibre biologique des espèces est également une manifestation de cette importance des oiseaux d’eau migrateurs. La prise en main des responsabilités des acteurs, est l’un des meilleurs moyens permettant de lutter contre la disparition des oiseaux migrateurs.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.