Eau, assainissement et hygiène : Amboasarikely-Antsahavola se dote d’un bloc sanitaire



Jacaranda
Les femmes «mpanasa lamba» ont également été dotées de quelques outils pour les aider dans leurs activités.

Permettre à la population et les personnes qui fréquentent le quartier de bénéficier des infrastructures d’eau, d’assainissement et d’hygiène répondant aux normes. Tels sont les objectifs qui ont poussé la construction du bloc sanitaire d’Amboasarikely. Pour ce faire, l’ancien «bassin» a été aménagé en un bâtiment à étage qui permet d’un côté aux «mpanasa lamba» de continuer leurs activités. Mais de l’autre à toutes personnes qui en éprouvent le besoin de faire «ses toilettes». Le bâtiment est également doté de fontaine publique pour permettre aux riverains de s’alimenter en eau potable. D’une valeur de 137 millions d’ariary et financé entièrement par le gouvernement (via le ministère de l’Eau), le nouveau bloc sanitaire d’Amboasarikely-Antsahavola a été inauguré en la présence du ministre de l’Eau, de l’Énergie et des  Hydrocarbures Lantoniaina Rasoloelison. C’était donc en tant que membre du gouvernement et habitant dudit quartier qu’il a contribué aux travaux de construction du bloc sanitaire. Sasissant l’occasion, Lantoniaina Rasoloelison a fait savoir que des millions de Malgaches ne profitent pas encore d’infrastructures répondant aux normes en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène. Reste à savoir si l’objectif fixé par le ministère dont il  a la charge pourrait être atteint d’ici à 2030. Ledit objectif faisant référence à ce que 80% des Malgaches pourraient bénéficier d’infrastructures sanitaires la même année.

José Belalahy

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.