Salaire des Fonctionnaires : La hausse de 8% effective au mois de juin



Jacaranda
Les fonctionnaires ont été déçus de voir que la hausse de 8% n’a pas été observée dans leurs bulletins de solde.

Les fonctionnaires ont été durement déçus lorsqu’ils ont eu leurs bons de caisse du mois de mai. La hausse annoncée de 8% de leurs salaires n’y figurait pas.

Contrairement à ce qui a été annoncé par le président de la République, les salaires des fonctionnaires n’a pas connu de hausse de 8% en ce mois de mai 2018. Une désillusion pour les petits fonctionnaires qui ont espéré voir leurs salaires augmenter d’environ 15 000 ariary ce mois de mai. Quinze mille ariary qui auraient pu changer quelques choses pour ces derniers qui – par les temps qui courent – comptent jusqu’à la moindre ariary de perdu ou de gagné. Pour expliquer la situation, Alson Christophe Randriamanantena, secrétaire général auprès du ministère de la Fonction publique, de la réforme de l’administration et des lois sociales, fait savoir que «l’inobservation de la hausse des salaires relève d’une question de procédure». En effet, le discours de son excellence le président de la République relatif à la hausse de 8% des salaires des fonctionnaires datait du premier mai 2018. La procédure administrative exige toutefois que le décompte s’effectue au moins trente à quarante jours avant le paiement des salaires.

Rappel. La situation a donc obligé les techniciens gouvernementaux à choisir entre «tenir compte du discours et prendre en compte la hausse de 8% pour finir par retarder le paiement des salaires des fonctionnaires, ou faire fi de ce qui a été prononcé par le PRM et payer à temps les salaires sans la hausse annoncée». Et pour le mois de mai, la deuxième option a été plus qu’évidente pour les techniciens étant donné la conjoncture actuelle. La procédure administrative a donc voulu que la hausse ne n’ait pas été observée dans les bulletins de solde de ce mois de mai au détriment des fonctionnaires. Le SG auprès du ministère de la Fonction publique de noter toutefois que «la hausse sera observée dans les salaires du mois de juin prochain». Se référant toujours à la procédure, les décomptes auraient été effectués depuis le début de ce mois de mai. Ce qui fait que la hausse qui devait être observée dans les salaires de ce mois serait rappelée le mois de juin prochain. Quoi qu’il en soit, les fonctionnaires n’ont pas attendu d’exprimer leurs mécontentements sur les réseaux sociaux face à l’inobservation de la hausse de 8%. Situation qui pourrait envenimer les choses face à la situation explosive actuelle.

José Belalahy

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Efa nitomboka t@ ity mai ity ny 8%. Aza manaparitaka lainga ry Midi a!

  2. C’est incroyable !! On parle des tas de procédures et des règlements.
    Normalement, la hausse de salaire se fait en début de chaque année, c’est à dire en mois de janvier. Pourquoi il a fallu attendre le mois de mai pour annoncer l’augmentation si on se réfère à la procédure normale ?

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.