Université d’Antananarivo : Journée de la paix pour la Corée et Madagascar

L’ambassadeur de la Corée à Madagascar, Lim Sang Woo.

Projection d’un film sur la relation intercoréenne, avant-hier, à l’université d’Antananarivo, et ceci entrant dans le cadre de la journée de la paix pour la Corée et Madagascar.

Lors de son intervention, le nouvel ambassadeur de la Corée à Madagascar, Lim Sang Woo, a parlé d’un endroit particulier en Corée où la faune et la flore  sont très riches. D’ailleurs, l’auteur américain Alan Weisman, dans son livre « Homo disparitus », a décrit cet endroit comme suit : « D’une longueur de 248 km et de largeur de 4 km, la zone est restée hors d’atteinte depuis le 6 septembre 1953. L’endroit le plus dangereux du monde est devenu un refuge pour les animaux sauvages ». C’est la DMZ, zone démilitarisée frontalière entre les deux Corées.

Zone tampon. L’armistice est signé le 27 juillet 1953, mais aucun traité de paix n’a été ratifié, la péninsule coréenne est encore officiellement en état de guerre, pour le moment. Il est tout de même important à noter que pendant ses deux millénaires d’histoire, il n’y avait qu’une seule Corée. Par rapport à ces 2 000 ans, la division des deux Corées n’est qu’un court moment. Pour en revenir au sujet, la DMZ, après l’armistice de 1953, a été établie pour servir de zone tampon entre les deux Corées. Ceux qui veulent s’échapper franchissent la frontière vers la liberté au péril de leur vie, très peu d’humains ont pénétré dans ces lieux. Une des frontières les plus militarisées et dangereuses du monde est paradoxalement  l’espace le plus calme, tranquille et paisible pour les animaux sauvages dans la péninsule coréenne.

Contrôle. L’ambassadeur a tenu, en outre, à préciser que « localisé au sein de la DMZ, il y a un secteur où les militaires sud et nord coréens se font face à distance d’à peine quelques mètres. Nous l’appelons JSA, Joint Security Area en anglais, une zone commune de sécurité, placée sous le contrôle de l’ONU. La JSA est surveillée jour et nuit par les armées de deux Corées …Aujourd’hui, vous allez regarder un film, justement, parlant de ces endroits. Le film « JSA » est sorti en septembre de l’année 2000, après le premier sommet inter-coréen qui s’était tenu avec succès en juin de la même année. Ce film, qui était un des films les plus regardés de cette année, a enregistré un record d’entrées de 5,8 millions ».

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.