Célébration de la journée mondiale du Yoga : 500 personnes réunies à Ankatso hier

Jacaranda
La célébration de la Journée mondiale du Yoga hier à Ankatso.

Comme 177 pays dans le monde, Madagascar a également célébré la journée mondiale du yoga hier. Ouverte au grand public, la célébration s’est déroulée à l’Université d’Antananarivo à Ankatso hier.

Découverte. Sous l’œil bienveillant des maîtres yoggi et des initiateurs de l’évènement, à l’instar de SEM Sudir Butta, Ambassadeur de l’Inde à Madagascar, environ 500 personnes sont venues découvrir le yoga sous toutes ses coutures, car le yoga n’est pas seulement, voire pas du tout, uniquement physique. Il s’agit plutôt d’un cheminement spirituel et une approche holistique de la vie et de la santé qui recherche l’harmonie du corps et de l’esprit, de la conscience individuelle avec la conscience collective, de l’Homme avec la nature. C’est-à-dire, l’équilibre entre la vie organique inhérente à l’humanité et aux aspirations spirituelles intrinsèques à celle-ci. « Etroitement lié à l’Hindouïsme et l’Ayurvéda (pouvant être traduite simplement par « tradition/médecine de la vie de l’Inde originelle »), le yoga associe -dans cette recherche permanente d’harmonie entre le mental et les émotions, le corps et l’esprit- la pratique assidue de méditation, d’exercices physiques et de postures (« asanas »), ainsi que l’observation de certaines règles dans l’hygiène de vie (en principe, celui qui pratique le yoga est idéalement végétarien, voire végétalien » a expliqué un maître yoggi hier.

Pratique. A Madagascar, le yoga compte déjà un nombre considérable d’adeptes, bien que ce ne soit pas encore le même engouement que dans l’Hexagone ou en Occident. Pourtant, en tant que philosophie et tradition orientale, le Yoga devrait trouver écho dans les traditions originelles de Madagascar. D’ailleurs, la tradition ayurvédique, sanskrit, et la tradition malgache présentent des similitudes, pour ne parler que de la linguistique, ou encore la place centrale accordée au zébu dans ces deux cultures. Pour en revenir à la pratique, il est possible de s’y mettre quand nos aspirations et vibrations intérieures nous y incitent en s’adressant aux centres de pratique, pour ne citer que celui d’Ambodiroatra, ceux de Tsaralalana, celui du Brahma Kumari à Antanimena, etc.

Types. Notons à titre informatif que le 21 juin a été institué Journée mondiale du Yoga par l’Assemblée générale des Nations-Unies le 11 décembre 2014, sous l’impulsion de Narendra Modi, Premier ministre de l’Inde. Il existe six grands types de yoga, à savoir : le hatha yoga (le plus répandu) ; le kundalini yoga (centré sur la colonne vertébrale et la prononciation de mantras) ; le raja yoga (fondé sur la pratique intensive de la méditation et de la pleine conscience) ; le tantra yoga (priorisant l’accomplissement par l’épanouissement physique et spirituel) ; le kriya yoga (yoga de l’action) et l’ashtanga yoga (corollaire au hatha yoga, mais insistant sur le regard etsix postures).

Luz Razafimbelo

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.