Asaramanitra 2018 : Le groupe WM n’a pas oublié les enfants d’Ankorondrano-Est



Jacaranda
Frédérica Andriambelo Combes recevant un chèque de 2000 Euros de la Pharmacie humanitaire internationale pour les actions sociales du groupe WM.

Temps de fête, temps de joie ! Chaque mois de juin, le groupe WM apporte sa contribution pour mettre un peu de sourire sur les visages de certains enfants d’Ankorondrano -Est. Hier encore, la famille Andriambelo a fait preuve d’altruisme à l’égard des enfants défavorisés du coin.

« Il y a plus de bonheur de donner qu’à recevoir », voilà un passage de l’Acte des Apôtres qui reflète parfaitement la philanthropie du groupe WM. Chez la famille Andriambelo, l’altruisme se transmet de génération en génération, à travers des donations régulières. Hier, une partie de l’équipe dirigeante de Midi Madagasikara a honoré ce rendez-vous tant attendu de 64 enfants défavorisés, orphelins et  des handicapés du quartier Ankorondrano-Est.

La famille Andriambelo entourée des enfants au « Fokontany » d’Ankorondrano-Est.

Kit d’hiver. Couvertures, friandises et de bons petits plats ont été distribués pour le plus grand bonheur des tout-petits. Des kits qui leur serviront certainement à passer l’hiver bien au chaud au moins jusqu’au mois de septembre. Consciente de la triste réalité à laquelle doivent faire face ces jeunes enfants, la famille Andriambelo  apporte sa contribution depuis des années afin d’améliorer leurs conditions de vie.

« En principe, nous organisons ce genre d’évènement deux fois par an, à l’occasion de la fête nationale en juin, et au mois de décembre durant la période de Noël » relate Johan Rakotoarivelo. « Par ailleurs, tout cela est possible grâce au Rotary Club de Millau et à l’association des pharmaciens de Millau qui nous permettent également de distribuer des repas gratuitement à ces enfants du lundi au vendredi chaque midi. Parmi ces enfants, il y a des malades que l’on prend en charge et on leur donne des repas supplémentaires tous les jours. Entre autres, nous fournissons également au « Fokontany » tous les matériels nécessaires» continue-t-il.

Prise en charge. « Assurer un avenir pour les enfants devrait être une priorité pour tous. Nous aimerions  faire beaucoup plus, mais cela reste difficile à notre niveau. »  enchaîne Jeremy Rabesahala « Cependant, nous sommes heureux de pouvoir offrir à nos enfants d’Ankorondrano au moins un repas quotidien et des soins, afin qu’ils puissent grandir et évoluer dans demeilleures conditions » renchérit-il. Par ailleurs, le grand appui de la Pharmacie humanitaire internationale,  un chèque de 2000 Euros, leur permet de faire encore plus d’actions sociales. Des aides précieuses qui sont toujours  les bienvenues.

Zo Toniaina

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.