Ambositra : La Place d’Antamponivinany transformée en urinoir public…



Jacaranda
La place d’Antamponivinany en déversoir d’urine. (Photo Anastase)

Comme chaque année  lors des grandes festivités, dont celles du 26 juin, la place d’Antamponivinany, dans le centre administratif d’Ambositra, sert de centre de manifestations où sont notamment  installés de nombreux stands sous l’égide de la municipalité. Mais il se trouve que le volet hygiène ne  figure pas dans  les préoccupations des responsables  municipaux et encore moins du public qui croit que tout est permis sans être vu, transformant ainsi la place d’Antamponivinany et de ses alentours en un urinoir public, mettant les riverains dans  une  situation d’inconfort et d’embarras avec les odeurs et leurs conséquences pour ne parler que de l’extrait d’ammoniac qui ne fait qu’aggraver l’état de santé de ces personnes qui sont atteintes de problèmes  respiratoires. Toujours à propos de l’hygiène, mais cette fois-ci celle alimentaire, les différents plats exposés dans la majorité des stands ne sont pas  couverts. Contrairement à  d’autres stands qui n’ont  rien à se reprocher et dont l’exemple tarde à être suivi, toujours sans que ces responsables s’en préoccupent.

Branchements. Interrogé sur cette question d’hygiène, un des hauts responsables de la municipalité d’Ambositra  d’expliquer que les infrastructures sanitaires tels les toilettes et les douches  publiques  sont déjà terminées mais attendent les branchements d’eau et d’électricité  de la  Jirama. En ce qui  concerne la préservation de l’hygiène dans les plats cuisinés, ce responsable de renvoyer la  balle au service de santé et d’ajouter que des efforts dans ce sens sont prévus dans les plans d’activités.  Alors  qu’il suffit souvent  de faire recours à de simples  initiatives locales pour sensibiliser les acteurs  locaux et les initier aux règles fondamentales  d’hygiène pour le  bien- être de la population. «  Mieux vaut prévoir que guérir… ». La visite d’échange effectuée dernièrement par c es  responsables  municipaux dans la Ville des Fleurs, Mahajanga, n’a pas fait écho pour  Ambositra, pourtant Ville des… Roses ! Un comble !

Anastase

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.