Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques : 36 petites subventions à accorder



Jacaranda
Rijamanitra Ranaivoson, Team leader du RIT CEPF et Claude Fanohiza, Directeur exécutif de Tany Meva, au Panorama hier.

Les organisations de la société civile malgache pourront enfin, prendre part de manière effective, à la conservation de l’environnement en participant au présent appel à propositions du Fonds de Partenariat pour les Ecosystèmes critiques (CEPF).

Hier à l’hôtel Panorama, le CEPF a en effet lancé un appel à projets relatif à la conservation des écosystèmes critiques. Suivant leur éligibilité par rapport à la problématique de conservation des écosystèmes critiques, et celle du développement durable, 36 projets se verront accorder des petites subventions (de 5.000 à 20.000 dollars) ou des micro-subventions (montant inférieur à 5.000 dollars). L’appel à propositions a été lancé depuis mi-juillet dans les provinces de Madagascar, tandis que pour la capitale, l’appel a été effectué officiellement hier à l’hôtel Panorama. Les principaux cibles en sont les organisations de la société civile, à savoir : les organisations gouvernementales, les groupes communautaires, les entreprises privées, ou encore les universités, etc. Notons par ailleurs que depuis mars 2015, la Fondation Tany Meva joue le rôle d’équipe régionale (RIT) pour la zone Océan Indien (Madagascar-Maurice-Seychelles-Comores). La priorisation de la société civile dans cet appel à projet du CEPF est en adéquation avec l’actuelle orientation stratégique de cette fondation : « l’amélioration du bien-être et des conditions de vie des bénéficiaires, la conservation durable des écosystèmes, la contribution à l’atténuation et à l’adaptation aux changements climatiques, ainsi que la promotion des actions favorisant le changement de comportement des bénéficiaires. »

Modalités. Naturellement, cet appel à projets fera l’objet d’une sélection de dossiers par la RIT-MADIO (Madagascar Océan Indien). Les intéressés ont jusqu’au 7 août 2018 à 17h (heure locales) pour soumettre leur proposition formulée suivant le canevas téléchargeable sur www.tanymeva.org et www.cepf.net. Les dossiers dûment complétés doivent être soumis par e-mail à cepfritmadio@tanymeva.org avec en copie m.randriatsivery@tanymeva.org. Les OSC candidates n’ayant pas accès à internet, soumettront leurs projets à l’adresse Lot 1 A 11 bis, Ambatobe, Antananarivo 103 Madagascar. Pour Claude Fanohiza, Directeur exécutif de Tany Meva et Rijamanitra Ranaivoson, Team leader du RIT CEPF, le fait que le lead du CEPF pour la zone Océan Indien soit confié à Madagascar depuis 3 ans, témoigne de la crédibilité des projets réalisés grâce à ce fonds dans la Grande île, et aux résultats satisfaisants qui ont renforcé la confiance des bailleurs.

Luz Razafimbelo

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.