Protection sociale : S’inspirer du modèle mauricien

Jacaranda

En matière de protection sociale, le modèle mauricien constitue une source d’inspiration probante pour Madagascar. C’est ce que l’on peut tirer d’un atelier intitulé « le modèle de développement mauricien en matière de protection sociale, formation professionnelle et création d’emplois » qui s’est tenu vendredi dernier à l’hôtel Colbert.

Le ministre mauricien du Travail, des Relations Industrielles, de l’Emploi et de la Formation, Soodesh Satkam Callichurn est intervenu durant cet atelier suivant la thématique lui-même.  La partie malgache, représentée par le ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (METFP), a quant à elle parlé des « expériences de Madagascar en ce qui concerne la Politique nationale de l’Emploi et de la Formation professionnelle (PNEFP) et des dispositifs déjà mis en place en ce qui concerne l’insertion professionnelle, et la valorisation de la formation professionnelle grâce à l’adéquation entre la formation et le métier ». Les deux parties- dont les situations sont diamétralement opposées- ont ainsi pu échanger et partager leurs expériences. En effet le marché du travail malgache est caractérisé par l’inadéquation de la formation et de l’emploi et la prépondérance, voire le « règne » de l’informel (83%). Le modèle mauricien quant à lui à réussi le pari osé de s’être inspiré de devenir un modèle de développement réussi malgré une zone géographique marquée par le sous-développement. Original, bien que s’étant inspiré d’autres modèles « qui marchent », ce modèle a notamment réussi grâce à l’ouverture économique et aux investissements étrangers, à l’exploration de nouveaux secteurs porteurs et un cadre politique et institutionnel qui inspire confiance. Un cadre institutionnel sécurisant qui englobe également la législation du marché du travail qui favorise la sécurité et la protection sociale des travailleurs, avec à la clé l’accroissement de leur productivité. Notons que cette rencontre et cette visite officielle du ministre mauricien du Travail, des Relations Industrielles, de l’Emploi et de la Formation, Soodesh Satkam Callichurn du 17 au 22 juillet dernier s’inscrit dans le cadre du Programme de Coopération parlementaire de la Friedrich-Ebert Stiftung Madagascar.

Luz Razafimbelo

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.