Sécheresse et catastrophe humanitaire : 700 000 euros pour le PAM au profit du grand Sud et du Sud-Est



Jacaranda

Un financement de 700 000 euros vient d’être octroyé au Programme Alimentaire Mondial (PAM) à Madagascar par la Commission européenne. Il s’agit d’une aide humanitaire destinée à la mise en place d’un projet de réduction et gestion de risques de catastrophes dans les régions du grand Sud de Madagascar frappées par la sécheresse, et celles du Sud-Est, exposées aux risques cycloniques et d’inondations. Dans ces régions, 50 000 personnes bénéficient des retombées de ce projet, lequel vise l’amélioration du système d’alerte précoce et des réponses précoces dans les trois communes dans le Sud. Il s’agira, par ailleurs, de renforcer la capacité des autorités et des partenaires au niveau national et local dans la préparation de programmes de transferts monétaires durant les urgences, la logistique et la télécommunication.  Ce système permettra de collecter et analyser les informations, aidant à la diffusion d’alertes et à réduire les impacts de la sècheresse. Les communautés seront dotées de kits pour pouvoir envoyer et recevoir les informations. Des programmes radiophoniques liés aux risques de sècheresse seront élaborés et diffusés localement afin d’informer les populations sur les actions à prendre. Les activités seront menées avec l’implication du ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme, et du Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC).

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.