Fin du Projet IHM: Résultats constatés de visu au terme de la mise en œuvre



Jacaranda
Le superviseur, Donald Rakotoarimanana (au milieu), en pleine démonstration sur l'envoi des informations sur une visite d'un point d'approvisionnement au siège central de PSI à partir de sa tablette.
Le superviseur, Donald Rakotoarimanana (au milieu), en pleine démonstration sur l’envoi des informations sur une visite d’un point d’approvisionnement au siège central de PSI à partir de sa tablette.

Ayant pris fin en juin 2018, le projet IHM mis en œuvre par PSI Madagascar, a fait l’objet d’une descente sur le terrain afin d’en constater les réalisations.

Une dernière descente sur le terrain pour le constat de visu des réalisations du projet et marquer la fin des interventions. C’est ainsi que s’est officiellement achevé le projet « Integrated Social Marketing » (IHM), mis en œuvre dans l’objectif d’améliorer la santé des enfants et des jeunes, ainsi que des femmes en âge de procréer. Ce, à travers l’utilisation des produits de service de santé touchant respectivement la planification familiale et la santé de reproduction, la survie de l’enfant, ainsi que la lutte contre le paludisme. Le 5 août dernier a alors eu lieu cette descente dans les communes rurales du district de Manakara ,où ont été présentées les interventions des équipes d’approvisionnement de produits, en collaboration avec les agents communautaires (AC).

Gestion des stocks de médicaments. Parmi les sites visités, celui de la commune de Marofarihy où le responsable du point d’approvisionnement, Arthur Tata, âgé de 74 ans s’est occupé depuis plus de 10 ans du mouvement de sortie des produits demandés par les AC. D’après les explications du superviseur, Donald Rakotoarimanana, qui passe tous les 20 mois, le responsable du point d’approvisionnement se doit de bien tenir sa gestion mensuelle concernant la fiche de stock ; la mise à disposition d’une armoire pour le stockage des produits ; le respect de l’espace de contenance ; le respect de la propreté ; la vérification d’une éventuelle présence d’insectes et de rats, nuisibles aux médicaments ; la protection contre le rayon du soleil.

Répartition. Le projet IHM intervient dans 20 régions de Madagascar et les équipes du PSI, organisation de mise en œuvre du projet, ont été réparties dans 2003 parcs et points d’approvisionnement, en travaillant avec plus de 14.000 AC des projets Mahefa Miaraka et Mikolo de l’USAID, celle-ci étant, par ailleurs, l’organisme qui a financé le projet. Rappelons que le projet IHM a été mis en œuvre en partenariat avec le ministère de l’Education nationale et celui de la Santé publique.

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.