Water’Aid / EAH : «Izay madio mamiratra» lancée à Moramanga



Jacaranda

Vendredi dernier, un évènement doublement important a été organisé à Moramanga, région Alaotra Mangoro. Si le premier correspond au lancement officiel du projet Rano Wash, le second fait référence au lancement de la stratégie de promotion de l’hygiène. Centrée sur le comportement, la stratégie en question dénommée «Izay madio, mamiratra» s’appuie sur «les gestes quotidiens de l’être humain». Créée  par l’équipe Water’Aid Londres et Nepal, la stratégie affiche différentes phases appelées ABCDE (Assess, Build, Creation, Deliver dont les aboutissements sont des recommandations précises permettant de motiver la population à adopter les comportements en matière d’hygiène. En effet, les gestes d’hygiènes qualifiés de basiques ne sont pas encore adoptés par bon nombre de malgaches. Si l’on évoque les obstacles liés à la culture, l’ignorance même de la population locale sur ce qui doit et ne doit pas être en matière d’hygiène constitue également un véritable manque. Et la région Alaotra Mangoro n’en réchappe pas. Sur une population d’environ 1 527 450 «seulement 7,28% parmi celles-ci ont accès à l’eau potable, 35,22% ont accès aux latrines et 7,63 de latrines améliorées». La stratégie «Izay madio mamiratra» entend donc changer la donne avec des approches et démarches innovantes qui combinent collecte de données sur les comportements de la population locale, la sensibilisation appuyée par des outils et supports. Il convient de noter que la stratégie se focalise sur : comment rectifier les gestes ayant créé les diverses maladies liées au manque d’hygiène. Ce qui devrait être effectué par la prise en compte des cinq composantes: hygiène des mains, hygiène corporelle, alimentaire, menstruelle et environnementale – qui sont à la source même des problèmes. Des notions qui échappent malheureusement encore à plus d’un en ces XXIes siècles.

José Belalahy

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.