« Croix-Rouge malagasy » : Le Bianco s’est saisi de l’affaire



Jacaranda

L’affaire de corruption qui a traîné l’image de la « Croix-Rouge malagasy » dans la boue continue de faire parler d’elle. Le Bianco s’est saisi de l’affaire.

Tandis que l’affaire tassait et que les observateurs s’étaient résignés quant à son issue, le Bianco l’a relancée. «Nous menons actuellement une investigation sur l’affaire de corruption impliquant la Croix-Rouge malagasy». Ce sont là les propos du directeur général du Bureau Indépendant Anti Corruption (Bianco) lors d’un entretien téléphonique effectué avant-hier. Le Dg du Bianco de poursuivre que «le bureau a été à maintes reprises saisi pour mener des enquêtes sur l’affaire». L’affaire prend une autre tournure actuellement. D’autant plus que si, comme l’a affirmé le communiqué publié sur le site de la Croix-Rouge norvégienne, (rapports de la Croix-Rouge norvégienne), corruption il y a eu. On est sûr que les responsables, les vrais, seront connus et que des sanctions exemplaires seront appliquées contre ceux qui ont terni l’image de la « Croix-Rouge  malagasy ». Par ailleurs, une source concordante et proche de l’affaire de rapporter que «le Bianco a effectué différentes descentes pour se saisir des différents rapports inhérents à l’affaire». Une façon pour la source de mettre en exergue l’intérêt qu’a le bureau anti corruption sur l’affaire, mais également pour témoigner du sérieux de la situation.

Faits. Il convient de rappeler – pour ceux qui ne sont pas au courant – l’affaire. La Croix- Rouge norvégienne via son site web a publié un communiqué de presse publié dans la fin de la matinée du 18 avril 2018 relatant des faits de corruption observés chez la « Croix-Rouge malagasy ». Faits qui ont conduit la Croix-Rouge norvégienne à arrêter la coopération avec la société nationale malgache. Un document accablant pour cette dernière aussi bien par sa publication, mais surtout par son contenu. «La Croix-Rouge a une tolérance zéro pour la corruption. Donc nous avons arrêté tous les transferts vers Madagascar et nous allons maintenant mettre fin à toute coopération avec la Croix-Rouge malagasy. Le détournement de fonds destinés à aider les personnes en situation de vulnérabilité est totalement incompatible avec la Croix-Rouge, et c’est pourquoi nous avons décidé de parler ouvertement de cette affaire » pouvait-on, en effet, y lire. Pour l’heure, aucune autre information sur la saisine du Bianco sur l’affaire n’a été sortie. Ce qui est sûr  c’est que les coupables et les responsables – ceux qui n’ont pas été inquiété jusqu’à présent – pourraient actuellement être déstabilisés. Les volontaires qui ont été désemparés dans cette affaire pourraient bientôt avoir.

José Belalahy

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Ny bianco ve tsy nahafantatra raha tsy nisy izay communiqué de presse izay? Tsy miasa ny bianco raha ny tena marina. Tsy ilana bianco ny eto madagasikara tsy hahita ny corruption hatraiza hatraiza. Ny zandary maka 5 000 isakin’ny fiara tsy mety tapitra ohatra fotsiny….

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.