Abus des transporteurs publics : Des usagers fatigués déposent des plaintes à l’ATT



Jacaranda
Les transports urbains de la capitale sont plus connus par leurs abus que par l’efficacité de leurs services.

Des représentants de dix personnes ont déposé leurs plaintes à l’encontre des transporteurs de la capitale auprès de l’Agence des Transports Terrestres Ampasampito hier.

 Le ras-le-bol total. Abus, non respect des cahiers de charges, insultes, injures envers les usagers ou encore refus de s’arrêter aux terminus, tels sont quelques exemples des mauvaises pratiques effectuées par les transporteurs urbains, notamment des bus qui circulent dans la capitale. Mauvaises pratiques qui frustrent, exacerbent et tuent les usagers des transports publics à petit feu. Sans que de réelles mesures – là encore, le qualificatif efficient et adéquat n’entre pas encore en jeu – ne soient prises par les autorités compétentes. Des usagers qui en ont eu marre se sont déplacés à Ampasampito hier pour déposer leurs plaintes. L’idée a émergé dans le réseau social facebook et a abouti au dépôt des doléances auprès de l’ATT. «Nous savons tous que les transports publics malgaches commettent beaucoup d’irrégularités. Beaucoup de coopératives de Bus de la capitale sont par exemple connus pour le non respect des cahiers de charges. Des infractions que les transporteurs commettent au vu et au su des usagers sans que des sanctions ne soient vraiment prises à leur encontre» s’est plaint Hilda Asinjo lors d’un point de presse organisé à Ampasampito hier. Hilda Hasinjo de noter que les plaintes déposées hier ont pour objectif d’interpeller les responsables sur la gravité de la situation.

Reçues. Hilda Hasinjo d’expliquer que «dix-sept personnes ont signé les plaintes déposées auprès de l’Agence des Transports Terrestres (ATT)». Avant d’ajouter que «la délégation des usagers a été reçue par le Directeur Administratif et Financier de l’ATT qui a promis que des mesures vont être prises à l’encontre des coopératives et des bus impliqués dans l’affaire». Par ailleurs, la rencontre a pu permettre à la délégation d’engager des discussions sur les fonds des problématiques des transports publics avec les responsables de l’ATT. Rencontre qui a également conduit à la décision d’organiser une réunion de concertation et de recherche de solutions aux problématiques des transports publics. «La réunion verra la présence des représentants du ministère des transports, de l’ATT et de la Commune Urbaine d’Antananarivo» a fait savoir Hilda Hasinjo. Avant de noter que «la délégation des usagers des transports publics présente à Ampasampito hier se propose de faire partie de ceux qui participent à la réunion. Ce, pour apporter notre aide à la recherche  mais également à la proposition d’éventuelles solutions». Outre la recherche de solutions sur les problématiques des transports publics, la délégation d’usagers venue à Ampasampito hier a également demandé à ce que «les cahiers des charges des coopératives des transports publics de la capitale soient publiés pour que les usagers puissent les connaître et les utiliser». Le dépôt de doléances effectué à Ampasampito hier a également été l’occasion pour les usagers de faire connaître qu’il est possible de porter des plaintes face aux abus effectués par les transporteurs.

José Belalahy

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.