Lutte contre la corruption : Lancement du jeu éducatif « i-Tsycoolkoly » ce jour



Jacaranda

Une approche ludique dans la lutte contre la corruption. L’ONG Tolotsoa lance aujourd’hui à l’espace culturel Tahala Rarihasina Analakely, le jeu de société éducatif « i-Tsycookoly », qui vise à sensibiliser les citoyens à l’importance de la lutte contre la corruption.

« i-Tsycoolkoly » a nécessité plus de six mois de travaux pour les membres de l’ONG Tolotsoa, de la conception à l’élaboration, en passant par l’essai, la concertation et les suggestions et améliorations des partenaires techniques et financiers de l’ONG, l’Ambassade de France, le Bianco, ou encore le Samifin. Le jeu vise à sensibiliser les citoyens malgaches, notamment les jeunes, que la lutte contre la corruption est l’affaire de tous, étant donné la transversalité de la corruption à Madagascar. Avec ce que cela implique de conséquences désastreuses sur la qualité et le niveau de vie des Malgaches et le développement socio-économique de la Nation.

Loi 2016-020. Le jeu i-Tsycoolkoly est conçu pour fournir aux citoyens les outils nécessaires pour comprendre les tenants et les aboutissants de la lutte contre la corruption à Madagascar. Qu’il s’agisse du cadre juridique et des formes de corruption. Sont ainsi présentés dans le jeu, les divers types de corruption et les peines encourues en conséquence. Par ailleurs, l’aspect « culture générale » est également important dans le jeu, car de par ses modalités, le jeu couvre la thématique et permet au joueur de comprendre globalement, mais aussi plus en détails ce fléau qu’est la corruption. Les citoyens seront alors plus en mesure de comprendre que la corruption gangrène le développement du pays, alors que la lutte contre la corruption est possible, si chacun y met du sien. Pour ce lancement, 30 exemplaires vont être partagés aux partenaires de l’ONG Tolotsoa ; et aussi les institutions, associations, ou universités qui éduquent des jeunes. Educatif, amusant et utilisant les nouvelles technologies, i-Tsycoolkoly se joue en effet dès 15 ans, alors qu’il permet à long terme, aux jeunes, de prendre conscience de l’importance de sa contribution dans la lutte contre la corruption, autant pour son intérêt personnel que pour l’intérêt public.

Rappel. Notons que le jeu « i-Tsycoolkoly » fait partie du projet « Tsy coolkoly » de l’ONG Tolotsoa. Tsy coolkoly est en fait un jeu de mots à double sens qui peut signifier en malgache que la corruption (kolikoly) « n’est pas cool », tout aussi bien que « pas de corruption » (Tsy kolikoly). Ce projet a reçu en décembre 2011 à Paris, le prix « Numérique et Transparence » de l’Ambassade de France. Il cherche à faire adhérer le plus grand nombre de jeunes à la lutte contre la corruption, en encourageant notamment la dénonciation des actes de corruption. Pour en revenir au jeu « i-Tsycoolkoly », Miadana Fabien Privat, Responsable terrain de l’ONG Tolotsoa, explique le chemin parcouru jusqu’à cette version finale : « Nous avons sillonné les grandes villes malgaches pour des sensibilisations à la lutte contre la corruption. Les ateliers étaient enrichissants,  mais il fallait apporter des innovations à notre campagne. D’où la conception du jeu comme outil de sensibilisation. »

Il convient par ailleurs de noter, que le journal va publier très prochainement un échantillon du plateau du jeu !

Luz Razafimbelo

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.