Renforcement de capacité des enseignants malgaches : 764 000 euros de l’Union européenne



Jacaranda
L’atelier de concertation et de présentation du projet PERFORM (photo fournie)

Le projet « Professionnalisation des Enseignants et Renforcement de Capacité des Formateurs à Madagascar » (PERFORM) vient de bénéficier d’un financement de l’Union européenne d’un montant de 764 000 euros.

PERFORM est un projet visant à améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage à Madagascar. En réponse à un appel à projets du Programme Erasmus+ Renforcement de capacités en février, le projet PERFORM a été proposé par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) Océan Indien en décembre 2017, suite à une concertation avec le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESUPRES). Après sélection, PERFORM fut classé en groupe I, catégorie des « Projets de très bonne qualité ».

3 ans. Le projet s’étalera sur 3 ans et sa mise en œuvre débutera en janvier 2019. Il se focalisera sur le renforcement de capacités des enseignants malgaches en partant des écoles normales supérieures (ENS). Un dispositif de formation sera mis en place et dupliqué dans les ENS du pays. Combinant la formation en présentiel comme à distance, il s’agira d’un dispositif hybride dont la conception a été effectuée conjointement par les enseignants apprenants et les formateurs eux-mêmes, ceci pour stimuler les échanges et le partage et agir sur deux tableaux : la pédagogie et la didactique, qui sont d’ailleurs complémentaires, voire indissociables.

185 formateurs, 1000 enseignants, 6 universités. Dans le cadre du projet PERFORM, 185 formateurs des écoles normales bénéficieront de la formation hybride et du renforcement de capacités. Par ailleurs, notons que des disciplines ont été considérées comme « prioritaires » par les ministères partenaires du projet, à savoir ; le français, l’informatique, les mathématiques et la physique chimie. Aussi, 1000 enseignants travaillant dans les disciplines susmentionnées bénéficieront d’un renforcement de capacités dans leur domaine respectif, avec en complément, une formation en langue française et en sciences de l’éducation. Il convient de noter que le projet PERFORM fera intervenir six universités, à savoir : l’université d’Antananarivo, l’université d’Antsiranana, l’université de Fianarantsoa, l’université de Toliara, l’université libre de Bruxelles et l’université de la Réunion.

Luz Razafimbelo

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.