4e édition du salon de la recherche : Coup d’envoi hier à Ankatso



Jacaranda
La quatrième édition du salon de la recherche au service de l’économie et de l’emploi a été lancée officiellement hier.

Le salon de la recherche au service de l’économie et de l’emploi a été ouvert de façon officielle à l’esplanade d’Ankatso hier. Un évènement signé université d’Antananarivo en collaboration avec les centres nationaux de recherche, le Fivmpama, le BIT (Bureau international du Travail) et le GEM. Un évènement qui veut également être une plateforme permettant aux chercheurs-enseignants et enseignants-chercheurs ainsi que les entrepreneurs de partager leurs expériences et de se retrouver. Le salon de la recherche au service de l’économie et de l’emploi se veut, à cet effet, être le fil directeur du courant mettant en exergue l’importance de la recherche pour le développement. L’enjeu du salon ne se limite pas uniquement à une plateforme d’échange, il (le salon) devrait permettre de raffermir le partenariat entre les parties prenantes, à savoir les chercheurs et les entrepreneurs. Environ soixante-dix stands sont à découvrir sur l’esplanade d’Ankatso pour marquer l’évènement.

Développement. Tous les pays développés ainsi que les pays émergents ont compris que la recherche constitue la clef de voute du développement. Ce dernier se manifestant par un essor économique considérable pour les pays en question et l’épanouissement de la population par de meilleures conditions de vie. La situation ne semble pas être la même pour la Grande Ile, malgré les efforts menés par les responsables des universités pour conscientiser l’importance de la recherche. Bien que des initiatives aient été menées pour financer les recherches dans le pays – par le projet de mise en place d’un « basket fund » destiné à financer les projets de recherches – la part de budget attribué par l’Etat malgache aux recherches reste encore très maigre.

José Belalahy

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.