Art contemporain et Arts primitifs malgaches : Du 18/09/18 au 1/01/19 au Musée du Quai Branly



Jacaranda

Plus que 10 jours et le monde entier pourra découvrir la quintessence de l’Art contemporain et des Arts primitifs malgaches au Musée du Quai Branly jusqu’au 1er janvier 2019, durant l’exposition inédite intitulée « MADAGASCAR. Arts de la Grande île ».

Culture et société. Un point important à souligner, le fait que les citoyens malgaches pourront également participer à cet évènement international, malgré les quelques 10 000 km. Comment ? Par le biais de web visites, guidées par un médiateur culturel spécialisé. Des web-visites possibles grâce à la connexion et aux outils technologiques de l’opérateur mobile Telma. Elles feront la part belle aux jeunes, et aux franges vulnérables de la population, car elles seront organisées notamment dans les écoles publiques créés ou rénovées par la fondation Telma, les « sekoly telma ». Tout ceci, dans un souci de « démocratisation de la culture en général et de l’art en particulier, grâce à cette passion pour l’art qui nous anime »  a souligné Hassanein Hiridjee, fondateur de la Fondation H. Comme le disait si bien Malraux, écrivain et homme politique français : « L’Art est le plus court chemin de l’Homme à l’Homme ». Cet ancien Ministre d’Etat chargé des Affaires culturelles, avait en effet conscience que l’Art permet d’aller à la rencontre de l’autre, mais aussi  de soi, de partager, de se comprendre et de réfléchir, ensemble, à un monde meilleur : plus ouvert, plus tolérant, plus harmonieux. L’Art soulève les bons questionnements pour mener à une meilleure compréhension du monde.

Mécénat. Les deux principaux mécènes de l’évènement, la Fondation H, la Fondation Axian et Unima ont organisé une conférence de presse hier au Kube D de la Galaxy Andraharo pour présenter cet évènement exceptionnel. Un évènement inédit dans un lieu emblématique, car le Musée du Quai Branly est une référence planétaire pour l’exposition des arts africains, des arts de l’Océanie. De plus, cela fait 72 ans que l’art malgache n’a pas fait l’objet d’une exposition de cette envergure à l’échelle européenne. Une forte dimension sociale, ethnologique et historique sera présente durant cette exposition, de laquelle Aurélien Gaborit, responsable de Collections d’Afrique est le commissaire d’exposition. En sélectionnant plus de 360 œuvres d’arts primitifs et contemporains malgaches, il a retracé et partage sa vision de l’histoire de l’art de Madagascar. Notons que 3 artistes contemporains malgaches seront de la partie, à savoir : Mme Zo, tisserande contemporaine, Temandrota, artiste plasticien ; et Pierrot Men, photographe.  La cérémonie s’est déroulée sous le haut patronage de Johasy Eléonore, ministre de la Culture. Celle-ci a d’ailleurs annoncé que l’élaboration et l’actualisation du projet de loi sur le mécénat culturel figure parmi les priorités de son mandat.

Luz Razafimbelo

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.